Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo RDC Reçu par Kabila, un membre de l’UDPS viré du parti d’opposition


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Recu-par-Kabila,-un-membre-de-l-UDPS-vire-du-parti-d-opposition

Valentin Mukabe, n’est plus membre de l’UDPS. Ce cadre du principal parti d’opposition congolaise a été exclu par les instances du parti pour avoir répondu, contre la directive de son parti, à l’invitation du président Kabila, qui le 04 avril dernier a initié des consultations à l’intention des formations politiques et de la société civile.

C’est via un communiqué signé du secrétaire de l’UDPS que Valenti Mubake a appris son exclusion du parti du défunt Etienne Tshisekedi dont il était l’un des proches lieutenants. Jean Marc Kabund reproche à celui qui était jusque-là un des délégués du Rassemblement au dialogue politique inclusif, d’avoir rencontré Joseph Kabila en dépit de l’interdiction faite à tout membre de ce regroupement de partis d’opposition de répondre à l’invitation du président congolais à des concertations.

’’En date du 3 avril 2017, le Rassemblement, plateforme dont l’UDPS est membre, a levé l’option de ne pas se rendre à l’invitation de Monsieur Joseph Kabila dont le but inavoué est de torpiller la mise en œuvre de l’accord. Contre toute attente et en violation de la ligne des conduites adoptée par le parti, l’opinion a suivi ce 4 avril 2017 par la voie des ondes.

Monsieur Valentin Mubake se faire recevoir par Monsieur Joseph Kabila’’, aussi "à dater de ce mercredi 5 avril 2017, la présidence du parti prend acte et constate l’auto-exclusion de Monsieur Valentin Mubake et lui interdit d’utiliser la dénomination du parti, son logo, son insigne et de parler en son nom » notifie le communiqué de l’UDPS. Jean Marc Kabund n’a pas hésité à qualifier l’acte posé son ex partisan de ‘’vagabondage politique’’.

La RDC est dans une impasse politique suite à la signature d’un accord de co-gestion. La désignation d’un Premier Ministre et la direction du Comité de suivi de l’accord du 31 décembre 2016 sont sources de blocage et enveniment la situation politique en RDC.

L'AUTEUR
Waliyullah T.


Autres titres
Burkina-Faso Fichier des formations et partis: en somme, tous ne sont pas en règle 
Sénégal Dialogue: les coalitions coalition Wattu et Manko Taxawu, les grandes absentes 
Zimbabwe Démission de Robert Gabriel Mugabe: Emmerson Mnangagwa attendu ce jour à Harare 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo RDC les enfants continuent à travailler dans les mines de cobalt, selon Amnesty 
Congo RDC Accident ferroviaire: plus de 30 décès enregistrés à Lualaba 
Congo RDC Elections: trois scrutins en une seule séquence le 23 décembre 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires