Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Tchad Ambition politique: Marine Le Pen s'engage à mettre un terme à la "Françafrique "


Diplomatie

Ambition-politique:-Marine-Le-Pen-s-engage-a-mettre-un-terme-a-la-

Malgré l’opposition d’une formation d’opposants sur la visite de Marine Le Pen au Tchad, la candidate à la présidentielle française s’y est rendue en chair et en os mardi dernier.

Marine Le Pen a échangé avec Idriss Deby Itno. La française, candidate du Front national s'est engagée mercredi à mettre un terme à la politique de la " Françafrique ", si elle accède à l'Élysée en mai prochain, ainsi qu'à développer fortement la coopération avec les pays francophones du continent.

" J'ai expliqué au président Deby que je n'entendais pas continuer cette politique de la 'Françafrique', faite d'ingérences et d'exigences de contreparties, parfois opaques", a laissé entendre Marine Le Pen.

Avant d’ajouter: "Je lui ai dit également que j'étais un défenseur de la souveraineté des États, alors que l'Union européenne ne cesse de faire du chantage ".



Autres titres
Maroc Lorsqu'une Eurodéputée bafoue un haut lieu de la démocratie européenne 
Maroc Un Secrétaire d'Etat belge s'en prend indûment au Maroc 
Tchad Démenti du gouvernement : le Tchad n’a pas fermé l’ambassade des USA 
Plus de nouvelles




 1   Baliverne | Jeudi, 23 Mars 2017
  A lire

"Un ancien du DPS révèle à «Libération» les activités de déstabilisation et d'infiltration menées en France et en Afrique.
Ce témoin est un soldat perdu. Un soldat du Front national. Il révèle, à visage découvert, l’existence jusqu’en 1999 d’un groupe paramilitaire secret au sein du FN. Non pas celui des gros bras déjà connus, mais ce qu’il appelle «30 à 60 fantômes»: une sorte de «service action» du FN, mis en place par Bernard Courcelle, l’ancien chef du DPS ­ de 1994 à 1999. Claude Hermant, 38 ans, a été membre du service d’ordre du FN, Département Protection et Sécurité, DPS, pendant six ans.
Recruté par Courcelle, il a suivi son patron, début 1999, lors de la scission du Front. Mal lui en prend. Courcelle, qui a annoncé son ralliement à Bruno Mégret, est chargé d’une mission de sécurité par le Congo de Denis Sassou N’Guesso.
Il fait partir Hermant, et plusieurs membres de l’ex-DPS, à Brazzaville. L’opération tourne mal. Hermant est incarcéré durant sept mois, avant d’être gracié par le président Sassou (Libération du 14 mai). Courcelle est venu témoigner contre lui. Libéré, Hermant coupe les ponts. Le service d’ordre auquel il a appartenu s’est scindé en deux: les uns sont restés au DPS de Le Pen, les autres ont rejoint le DPA (Direction Protection Assistance) de Bruno Mégret...."

A suivre sur Liberation
RECHERCHE
Tchad Idriss Deby limoge des hauts fonctionnaires 
Tchad Démenti du gouvernement : le Tchad n’a pas fermé l’ambassade des USA 
Tchad Le Prix de l’excellence en journalisme 2017 lancé 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires