Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo, République du Retraités, économie et gouvernance à la une de presse congolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La colère des retraités contre l’Etat congolais, la volonté du nouveau président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), Fortuno Ofa Mbo Nchama, de s’attaquer à la crise économique qui sévit dans la sous région et la gabegie notée dans la société nationale Ecair font la une des journaux parus ce lundi au Congo.

« Les retraités en colère : Clément Mouamba (Premier ministre congolais) fait subir la rupture de la pension à ses +collègues+ », titre l’hebdomadaire Epanza Makita qui note que « Les retraités congolais sont devenus vraiment des maltraités suite aux séries acrobatiques auxquelles ils sont soumis par l’Etat pour obtenir leur pension (depuis trois mois), alors qu’ils avaient épargné pendant qu’ils étaient actifs (…) ils vivent dans les conditions précaires et certains sont devenus des mendiants.»

Les Dépêches de Brazzaville, le seul quotidien du pays, s’intéresse à l’installation du nouveau président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale l’Equato-guinéen, Fortuno Ofa Mbo Nchama, qui succède au Tchadien Abbas Mahama Tolli, actuellement gouverneur de la BEAC (Banque des Etats de l’Afrique centrale).

A ce propos, il relève la volonté du nouveau président de la BDEAC de « relever le défi de la crise économique dans la sous région en réduisant les importations et par la mise en place d’un plan stratégique 2017-2021 qui sera adopté bientôt.»

Les Dépêches de Brazzaville rapportent également ces révélations faites devant les parlementaires des deux chambres du Congo par le ministre de l’Agriculture, Henri Djombo : « les besoins nutritionnels du pays par année sont estimés aujourd’hui à 1000 milliards de F.CFA. (…) depuis 1985 aucun plan de l’agriculture n’a porté les fruits escomptés.»
Quant à l’hebdomadaire Emmanuel, dénonçant la gabegie financière dans le pays, symbolisée la faillite de la compagnie nationale Ecair, il écrit : « 300 milliards de FCFA ont été injectés par l’Etat pour faire décoller la compagnie ECAIR depuis 2011, mais elle a fait faillite. Aucune poursuite judiciaire n’a été engagée par l’Etat contre les gestionnaires de cette société.»



Autres titres
Maroc Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires 
Sénégal Pétrole, faits de société et politique se partagent la Une des quotidiens sénégalais 
Burkina-Faso Politique, société et religion au menu de la presse en ligne burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo, République du Coopération et politique en vedette dans la presse congolaise 
Congo, République du Elections, hydrocarbures et santé à la une de la presse congolaise 
Congo, République du Révolte de la population après l’assassinat d’une fillette par la police 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires