Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Médias et lutte contre le terrorisme au menu de la presse burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse burkinabè, lue samedi à APA, évoque, entre autres sujets, la lutte contre le terrorisme, à travers un don de matériels roulants aux Forces de défense et de sécurité (FDS), mais aussi la rencontre entre le ministre de la Communication et les patrons d’organes de presse, la veille à Ouagadougou.

«Médias en difficulté financière: Le ministre de la communication rencontre des patrons de presse», titre le journal en ligne Burkina24 qui renseigne que la réunion visait à trouver des solutions contre la fermeture d’organes de presse,

«Il s’agit, selon Boureima Ouédraogo, Président de la Société des éditeurs de presse privée (SEP), de trouver un dénouement aux problèmes de dettes qui, pour certains, causent la chute de médias», rapporte le confrère.

Le même média évoque le don de matériels roulants au FDS en affichant : «Sécurisation du territoire: 200 motos +tout terrain+ distribuées pour renforcer la mobilité».

La mobilité de la police et de la gendarmerie se renforce avec la remise de 200 motos «tout terrain» par le ministre de la sécurité Simon Compaoré, souligne Burkina24 non sans préciser que la cérémonie de remise s’est déroulée au camp des Compagnies républicaines de sécurité (CRS) de Ouagadougou.

A ce sujet, Lefaso.net, un autre site d’information, fait remarquer que ce sont 200 motos que le ministre de la Sécurité a, au nom du gouvernement burkinabé, remis à la Direction générale de la Police nationale.

Le journal Le Quotidien titre à ce propos : «Lutte contre le terrorisme au Burkina : Les forces de défense et de sécurité reçoivent 200 motos».

Ce quotidien, le seul qui parait les samedis au Burkina Faso, rappelle que «le Burkina Faso vit, depuis un certain temps dans une situation d’insécurité qui prend de l’ampleur au fil des jours, surtout dans la région du Nord».

Le même journal fait cas du report du jugement des Koglwéogo (groupes d’autodéfense, Ndlr) à Koupela, ville située à environ 190 km à l’Est de Ouagadougou.

Il reprend en manchette, ces propos du secrétaire général national des Koglwéogo, Saïdou Bikienga : «Aujourd’hui, on a l’impression que le voleur est plus considéré que le propriétaire de l’objet».



Autres titres
Guinée Jeune Leader CMF 2017: pour Kadiatou Nassou, " l’avenir de la jeunesse doit de construire aujourd’hui ! " 
Afrique Le classement des pays africains dans l’édition 2016 de l’indice de développement humain du PNUD 
Afrique Classement des pays africains les plus heureux en 2017, selon le World Happiness Report 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Burkina-Faso La sortie du ministre de la sécurité sur le terrorisme, au menu de la presse burkinabè 
Burkina-Faso La 2ème Semaine des Energies et Energies Renouvelables d’Afrique a lieu à Ouagadougou 
Burkina-Faso Terrorisme, politique et développement en exergue dans les quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires