Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Le Premier ministre Benkirane limogé par le Roi


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-Premier-ministre-Benkirane-limoge-par-le-Roi

Depuis mercredi dernier, Abdelilah Benkirane n’est plus Premier ministre au Maroc. L’homme a été limogé mercredi soir. L’annonce de son limogeage est sortie dans un communiqué signé du cabinet royal.

De sources proches de la cour royale, Mohamed VI va nommer dans les prochains jours une personnalité politique issue du même parti, le PJD.
En témoigne le communiqué royal qui fait indique que, Mohamed VI « recevra dans le délai le plus proche » une personnalité politique du PJD et la « chargera de former le nouveau gouvernement ».

«Le roi a opté pour cette décision dans le souci permanent de consolider le choix démocratique « et d'en "préserver les acquis », précise ce communiqué. » » les médias marocains. Son limogeage se veut une réponse du roi en vue de « dépasser la situation d'immobilisme actuelle »

A la tête du gouvernement depuis 2011, le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) Abdelilah Benkirane, avait été reconduit dans ses fonctions par le roi au lendemain du scrutin législatif du 7 octobre 2016, remporté une nouvelle fois par le PJD. Mais cette fois il n'est pas parvenu à former une majorité, malgré cinq mois d'intenses et interminables tractations.

Benkirane proposait de reconduire la coalition sortante, une alliance hétéroclite de quatre formations rassemblant islamistes, libéraux et ex-communistes. Mais il a dû faire face à l'opposition de l'ex-ministre de l'Agriculture, Aziz Akhannouch, nouveau patron du Rassemblement national des Indépendants (RNI), un parti constitué de technocrates et de notables, qui exigeait l'entrée au gouvernement de deux autres formations alliées, et la mise à l'écart du parti de l'Istiqlal.



Autres titres
Sénégal Vers la candidature d’une dissidente de la majorité à la présidentielle de 2019 
Côte D'Ivoire Le FPI en congrès en août prochain 
Gabon Discours du président Ali Bongo Ondimba à l’ouverture du dialogue politique 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Maroc Détournement de fonds à l'agence du Crédit du Maroc de Casablanca 
Maroc Une première plateforme numérique pour une administration plus intelligente 
Maroc Politique et social dominent la Une des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires