Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Angola Isabel dos Santos pourrait démissionner de la présidence de la Sonangol avant les élections générales d'août


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Isabel-dos-Santos-pourrait-demissionner-de-la-presidence-de-la-Sonangol-avant-les-elections-generales-d-aout

Isabel dos Santos (photo), la fille du président angolais Jose Eduardo dos Santos, pourrait démissionner du poste de présidente de la compagnie pétrolière nationale Sonangol avant les élections générales prévues en août prochain, a rapporté le quotidien portugais Expresso, qui cite une source anonyme du parti au pouvoir en Angola.

Cette décision serait motivée par les fortes pressions exercées sur Mme dos Santos par les activistes de la société civile et l’opposition dans un contexte où la main mise des membres de la famille présidentielle sur l’économie du pays est de plus en plus décriée. Selon le journal portugais, le frère cadet d'Isabel, Filomeno de Sousa dos Santos, qui est actuellement président du fonds souverain angolais, devrait également rendre le tablier dans un avenir proche. Isabel dos Santos avait été nommée par son père à la tête de la Sonagol. Filomeno avait été, quant à lui, désigné à la tête du Fundo Soberano de Angola en 2012.

Pour rappel, un collectif d’avocats avait contesté la nomination d’Isabel dos Santos à la tête de la Sonangol devant la Cour suprême angolaise. Cette juridiction a cependant validé la nomination. Le collectif d’avocats, qui s’est fondé sur une disposition de la loi fondamentale angolaise qui dispose qu’aucun responsable en charge des affaires publiques ne doit faire coopter ses proches à un poste de responsabilité dans l’administration publique, a porté l’affaire devant la Cour constitutionnelle.

Isabel dos Santos, 43 ans, est la femme la plus riche d’Afrique. Son père, qui dirige l’Angola depuis 1979, a annoncé récemment qu’il quittera le pouvoir en 2018.



Autres titres
Kenya 30% des revenus du pétrole pour les communautés locales 
Afrique de l'Ouest Le Niger et le Bénin versent 35 milliards de Fcfa de dette d’électricité au Nigéria 
République Centrafricaine Faustin Archange Touadera veut mettre fin aux monopoles qui pèsent sur l’économie centrafricaine 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Angola 131 000 emplois déjà créés dans le tourisme et l’hôtellerie en 2017 
Angola Isabel dos Santos pourrait démissionner de la présidence de la Sonangol avant les élections générales d'août 
Angola Le verdict du jugement du putsch contre José Eduardo attendu le 1er mars 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires