Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mauritanie Nouakchott/ 8 mars: un directeur de Lycée prive son personnel de la célébration


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Nouakchott/-8-mars:-un-directeur-de-Lycee-prive-son-personnel-de-la-celebration

Le 8 mars n’a pas été célébré par le personnel d’un Lycée à Nouakchott. Et pour cause, une privation pure et simple du directeur dudit établissement.

Selon les informations de sources, le directeur du Lycée de Tevragh zeina, Mohamed Cheikh Ould Libchir a, lors de la journée des droits des femmes, demandé à son personnel féminin de venir travailler. Alors que, le 08 mars, était chômée et payée pour cette frange d’employées.

Les surveillantes se présentèrent et quittèrent leur travail à dix heures. Mais c’était sans compter sur l’entêtement du directeur qui les appela au téléphone une à une et enjoignant de se présenter immédiatement à leur travail, conformément aux instructions qu’il aurait reçues de la DREN.

Le directeur reste menaçant: les récalcitrantes seraient traitées comme des grévistes et mises à la disposition de la DREN.

Une attitude, loin de refléter l’image que voulait donner à la journée du 08 mars par la nouvelle ministre des Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille, Meimouna Mohamed Taghi.

Pourtant, les activités commémoratives de la journée avaient été lancées jeudi dans la ville de N'Beiket Lahouach, 900 kilomètres au sud-est de Nouakchott par la ministre en charge.

L'occasion était pour la ministre, de faire un état des lieux. En Mauritanie, 10 femmes sont aujourd'hui membres du gouvernement, 7 sont des secrétaires générales de ministères et 6 sont des maires dont celle de Nouakchott.

"Mais si les femmes sont encore à la merci de petits fonctionnaires qui par zèle peuvent les priver de leurs droits les plus élémentaires, c’est qu’assurément il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir ", écrit mauriweb.



Autres titres
Egypte Shawkan toujours en prison, trois mois après la fin de sa peine 
Inter Aujourd’hui, plus de 40% des jeunes dans le monde n’ont pas d'emploi, ou travaillent tout en étant dans la pauvreté 
Gabon RSF dénonce une “inquiétante érosion de la liberté de la presse” 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mauritanie Les pièces de l’ancienne ouguiya en circulation jusqu’en fin 2019 
Mauritanie Nouakchott: aide alimentaire à plus de 24000 familles 
Mauritanie Grave pénurie d’eau à Sebkha 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires