Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mauritanie Biram Ould Dah Ould Abeid candidat à la présidentielle prochaine


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Biram-Ould-Dah-Ould-Abeid-candidat-a-la-presidentielle-prochaine

"Oui, je vais me présenter à la présidentielle en 2019". Telle est la décision prise par le président d’Ira-Mauritanie, Biram Ould Dah Ould Abeid, également candidat à la présidentielle de 2014.

Biram Ould Dah Ould Abeid avait participé à la dernière élection présidentielle de 2014 boycottée par l’opposition mauritanienne. Il n’avait pas recueilli que 8% des voix exprimées.
La Mauritanie organisera la présidentielle en 2019 pour trouver un remplaçant à l’actuel, Mohamed Ould Abdelaziz. En annonçant en 2017 sa candidature, certains observateurs pensent qu’il s’agit là, d’une bonne stratégie et cela marque une longueur d’avance sur les évènements.

Le leader d’Ira-Mauritanie a fait cette annonce lors d’un entretien dans les colonnes du magazine newafrican. "Oui, je vais me présenter à la présidentielle en 2019" a-t-il annoncé. Indiquant qu’il "faut désormais porter ce combat (lutte contre l’esclavage) au sommet de l’État".

Pour nombre de médias, le président d’Ira-Mauritanie a tous les atouts pour s’imposer à la future présidentielle.
" Se poser en rassembleur des Arabes et des Noirs, des Haratines, des Négro-africains, des Beydanes et de toutes les castes, est certainement la meilleure stratégie de communication que le candidat de l’IRA pouvait mettre en place au vu de sa popularité grandissante", souligne le magazine citant un commentateur mauritanien avant de se poser des questions " sur sa capacité de gouverner".

Rappelons enfin que son tombeur en 2014, l'actuel président Mohamed Ould Abdelaziz a réitéré à l'occasion d'un entretien avec nos confrères de France24 qu'il ne rempilerait pas pour un troisième mandat conformément aux limites imposées par la Constitution mauritanienne.



Autres titres
Sénégal Vers la candidature d’une dissidente de la majorité à la présidentielle de 2019 
Côte D'Ivoire Le FPI en congrès en août prochain 
Gabon Discours du président Ali Bongo Ondimba à l’ouverture du dialogue politique 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Mauritanie Le Quai d’Orsay retire de la liste rouge, deux villes touristiques 
Mauritanie Tribune Lo Gourmo Abdoul: Le Président de la République pourrait-il contourner, en droit, le vote du sénat pour réviser la constitution? 
Mauritanie 120 variétés de médicaments contrefaits saisis 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires