Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Déclaration du gouvernement sur la commercialisation du Café-Cacao


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Declaration-du-gouvernement-sur-la-commercialisation-du-Cafe-Cacao

Sur présentation du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, le Conseil des Ministres du 22 février 2017 a entendu une Communication relative aux ralentissements constatés dans le processus de commercialisation de la campagne cacao 2016/2017.

Il résulte de cette présentation que la situation actuelle est essentiellement due aux défauts d’exécution de certains contrats et à la sous-évaluation de la production sur la campagne principale, le tout pour un volume cumulé d’environ 350.000 tonnes.
Après avoir pris la pleine mesure des conséquences qui pourraient découler de cette situation, le Gouvernement tient à rassurer le marché du cacao qu’il reste très attentif aux difficultés de la filière et met tout en œuvre pour un retour à la normalisation.

Dans ce cadre, les mesures suivantes ont été prises :

• les contrats en défaut et l’excédent de production par rapport aux prévisions ont été totalement vendus et les soutiens correspondants sont entièrement couverts par le Fonds de Réserve et les excédents de stabilisation ;
• le paiement accéléré par le Conseil du Café-Cacao des soutiens ;
• le renforcement immédiat de la lutte contre la spéculation, en limitant et contrôlant les déblocages directs dans la messagerie ;
• l’accélération des déchargements en zone portuaire par le Conseil du Café-Cacao en liaison avec les opérateurs concernés ;
• le renforcement des conditions d’agréments des exportateurs ;
• la mise en place d’un comité interministériel présidé par le Premier Ministre en vue d’accélérer le processus de retour à la normalisation et de procéder à un audit du système de commercialisation du Conseil du Café-Cacao.

Le Gouvernement tient à rassurer les opérateurs que les engagements pris à travers le système de commercialisation seront entièrement respectés, et les invite de ce fait à participer de manière active aux ventes dans la messagerie.
Enfin, le Gouvernement, conscient des difficultés que cette situation cause à nos planteurs, ne ménagera aucun effort pour la sauvegarde de leurs intérêts.

Fait à Abidjan, le 22 février 2017

Pour le Gouvernement

Le Ministre de l’Agriculture et du Développement RuralMamadou SANGAFOWA COULIBALY.



Autres titres
Ghana Le gouvernement ouvre une usine de transformation de poissons à 7,5 millions $ à Elmina 
Nigéria Le groupe Dangote indemnise les propriétaires affectés par son projet de raffinerie de sucre à Nasarawa 
Afrique de l'Ouest Au Nigéria, l’exécutif mise sur le réseau ferroviaire pour assurer la diversification effective de l’économie 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Côte D'Ivoire Alternance 2020 et examen du BTS à la Une des journaux ivoiriens 
Côte D'Ivoire Les sujets politiques dominent la Une des journaux ivoiriens 
Côte D'Ivoire Communiqué du FPI suite au décès de M. Salifou Diallo, Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires