Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée Libre opinion: Je suis ELIE KAMANO


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Libre-opinion:-Je-suis-ELIE-KAMANO

Je suis ELIE KAMANO

Pour commencer ce manifeste, je voudrais ici préciser que les masques du régime d’Alpha Condé appuyé par les sbires du système en place continuent de tomber car après avoir arrêté arbitrairement (en violation totale des dispositions juridiques de notre pays en termes de procédure) le député Ousmane Gaoual Diallo à deux reprises, nous venons d’enregistrer un autre acte d’un drame que nous devons tous freiner. Elie Kamano est en détention.

A ce stade, deux questions se posent :

1-Qui a arrêté Elie Kamano?

2-Pour quoi Elie Kamano?

Conakry est la capitale de ce pays appelé GUINÉE, c’est-à-dire l’endroit où le zèle prospère par excellence dans le seul but de plaire au chef qui lui aussi se plait dans la démagogie, la mamaya à outrance, l’arbitraire aveugle et la vulgarité abjecte.

C’est bien en Guinée que les intellectuels et les hommes capables sont piétinés au profit d’une promotion accordée gratuitement aux médiocres. Une pyramide totalement inversée.

Elie Kamano a été en maintenu en détention par celui qui dirige le pays. Point final. Et ce, justement parce qu’il ne supporte pas la liberté d’expression; parce qu’il est allergique aux critiques que nous lui administrerons tant et aussi longtemps qu’il persistera dans ses dérapages actantiels.

Alpha n’aime pas voir quelqu’un sortir la tête pour essayer d’éclairer le peuple sur ses dérives dictatoriales que nous continuerons de peindre aussi longtemps qu’il refusera de changer.

Non Alpha, Elie ne se taira pas, sa bouche est celle du peuple, ses paroles sont celles du peuple et sa conviction si changeante ou non qu’elle soit porte l’expression du mal être de nos enfants, de nos frères et sœurs vivant en Guinée dans une forme de pauvreté qui rime avec malédiction et fatalité.

Sinon comment expliquer que l’on procède au kidnapping d’un enfant du peuple, un citoyen du pays qui dit clairement et sans aucune forme d’ambiguïté ce qu’il pense face à une situation dans laquelle le gouvernement fait preuve de médiocrité et de maladresse frisant l’obscurantisme, la nullité dans tous ses sens alors qu’il est clairement dit dans la déclaration universelle des droits de l’homme de 1789 dans son article 19 :

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ».

Vous avez arrêté Elie parce qu’il vous dérange tout comme sait bien le faire Ousmane Gaoual au profit des sans voix que nous sommes.

Non Elie ne se taira que lorsque nos frères et sœurs auront compris son message qui doit être dorénavant bien axé sur votre départ avec tous ceux qui sont tapis auprès de vous.

Son message doit consister une fois de plus à vous dépeindre parce que vous êtes des monstres qui veulent tout détruire sur votre passage. Sinon, comment expliquer l’organisation d’un examen de corruption entre enseignants à la suite duquel vous gardez les plus payants et rayez les plus démunis d’entre eux, aboutissant à la création de salles de classe vides de professeurs et/ou enseignants.

Comment expliquer votre refus d’augmenter leur salaire en franc guinéen pendant que vous vous plaisez dans les voyages chiffrés en dollar et des mamayas au coût exorbitant?

Non Alpha, Elie doit sortir. Elie doit continuer de parler, de porter un message clair au peuple tout comme Ousmane Gaoual et tous les vrais activistes de la société civiles et autres acteurs politiques de notre pays car en vérité :

Nos parents vivent mal dans ce pays dans une pauvreté qui avoisine la famine.

Nos frères et sœurs méritent un enseignement de qualité à l’issue d’une réforme du système éducatif qui ne rime pas avec amateurisme en pleine année scolaire.

Nos parents ne trouvent de soins appropriés lorsqu’ils se rendent à Dakar ou à Rabat pour les plus chanceux sinon rendez-vous est donné aux abattoirs hospitaliers de la capitale et de l’intérieur pendant que notre argent public nous est volé en longueur des journées.

Non, il faut que l’on parle dans ce pays, car notre peuple a besoin d’un éveil de conscience pour vous placer dans une maison de retraite le plus tôt que possible car nous n’en pouvons plus.

Pour terminer, la parole doit rester libre dans ce pays et le droit de nos concitoyens à la formation est un devoir pour vous tout comme l’amélioration des conditions de vie de nos pauvres enseignants si mal formés que soient certains d’entre eux qui, à la place de l’exclusion méritent formation et accompagnement pour que demain l’on ne s’exprime pas comme vous le faites et que l’on agisse plus comme vous le faites.

Boubacar Barry.



Autres titres
Bénin La démission du ministre de la Défense et la révision de la constitution à la une des quotidiens béninois 
Maroc La formation du nouveau gouvernement s’impose à la Une des quotidiens marocains 
Mali La Conférence d’entente nationale règne sans partage à la Une des journaux maliens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Guinée Ne pas faire de l’amalgame entre abus de confiance, escroquerie et vol (Opinion) 
Guinée Jeune Leader CMF 2017: pour Kadiatou Nassou, ' l’avenir de la jeunesse doit se construire aujourd’hui ! ' 
Guinée Economie, Justice et culture à la Une de la presse électronique guinéenne 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires