Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo RDC Massacre dans le Kasaï: Kinshasa parle de "montage’’ et refuse d’enquêter


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Massacre-dans-le-Kasai:-Kinshasa-parle-de-

Il n’est pas question pour les autorités congolaises d’enquêter suite à la diffusion de vidéos montrant les FARDC commettre des atrocités au Kasaï, dans le centre de la RDC. Elles disent ne pas en reconnaître l’authenticité et parle d’une volonté de "nuire’’ à l’image du pays.

Les réactions fusent de partout depuis le week-end dernier, suite à une vidéo montrant de scènes de massacre dans la répression de la rébellion Kanwina Nsapu au Kasaï, dans le centre de la RDC. Que ce soit les Etats-Unis, Bruxelles ou encore l’ONU, tous sont unanimes pour condamner ceux qu’ils considèrent comme de "graves violations des droits de l’homme’’ ou "un usage excessif et disproportionné de de la force’’. Aussi, c’est d’une seule voix qu’ils interpellent les autorités congolaises afin que ces dernières ouvrent dans les plus brefs délais, une enquête pour identifier et sanctionner les auteurs de ces actes.

Ce n’est pas prêt d’arriver puisque la réponse de Kinshasa est sans équivoque. Aucune enquête ne sera menée parce que selon elles, les faits allégués ne sont aucunement vérifiés. Considérant la vidéo qui dure plus de sept minutes d’ "images amateurs’’ de "rumeur’’ ou encore de "montage’’, les autorités congolaises reconnaissent tout au plus un "excès’’ de la part des FARDC. Les vidéos qui font le tour des réseaux sociaux montrent pourtant des scènes d’une violence inouïe où des enfants, des femmes et des hommes sont abattus par dizaine à bout portant et subissent de sévices.

La communauté internationale et l’opposition congolaise dénoncent donc la situation qui prévaut au Kasaï et appelles les autorités congolaises à une grande retenue.

A défaut d’une enquête officielle, une enquête internationale et indépendante est souhaitée.

L'AUTEUR
Waliyullah T.


Autres titres
Afrique Soudan du Sud: plus de 200 enfants soldats libérés par les groupes armés (UNICEF) 
République Centrafricaine Le gouvernement et la MINUSCA dénoncent l’instrumentalisation de l’opération militaire au km5 
Mali Depuis l’Arabie Saoudite, le Président de la République rappelle sa détermination à lutter contre le terrorisme 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo RDC Les bailleurs de fonds promettent 528 millions de dollars pour l’aide humanitaire (ONU) 
Congo RDC Nord-Kivu: assassinat en plein repas du curé de la paroisse de Kitchanga 
Congo RDC L’ONU se félicite des progrès réalisés pour accroître l’assistance humanitaire 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires