Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Des ex-employés de Huicoma en sit-in jusqu’au paiement de leurs droits


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Des-ex-employes-de-Huicoma-en-sit-in-jusqu-au-paiement-de-leurs-droits

Fatigué d’attendre leur salaire impayé depuis 10 ans (2007-2017), les ex-employeurs n’ont que la grève comme arme pour se faire entendre. Le montant que réclament 954 ex-employés de HUICOMA s’élève à 8 milliards Fcfa.

Parmi les employés, on retrouve des veuves ayant perdu leur mari ex employé de l’Huicoma. Ils ont pour se faire mieux attendre et rentrés en possession de leur dû, quittés leur domicile pour élire depuis le 5 janvier 2017 domicile dans la cour de la Bourse du travail avec bagages, nattes et ustensiles de cuisine. Ils dorment à la belle étoile.

Et ils ne comptent pas quitter les lieux sans la satisfaction de leurs revendications. Voici un peu la genèse de leur calvaire racontée par Dramane Dicko (ex-conducteur à l’usine Huicoma et non moins président du Collectif des ex-travailleurs d’Huicoma).

"Nous étions là en 2010. Nous n’avons rien reçu. Cela fait dix ans que nous réclamons nos droits sans satisfaction. L’Etat n’a pas voulu honorer ses engagements. Donc, nous étions obligés d’appeler les ex-travailleurs d’Huicoma de Kita, Bamako, Koutiala pour qu’on se rencontre à la Bourse du travail afin de revendiquer nos droits.

Et nous nous sommes donné une devise: nous ne quitterons pas la Bourse du travail sans nos droits. Soit nous mourrons tous ici, soit, ils nous remettent dans nos droits selon le plan social qui fait suite à la vente d’Huicoma à Alou Tomota. Nous sommes en sit-in ici à la Bourse du travail jusqu’à la satisfaction de nos droits.

Nous ne quitterons pas la Bourse du travail sans nos droits. Nous sommes décidés à mourir ici tant que nous n’aurons pas nos droits. Nous sommes 954 travailleurs mis dans la rue sans préavis de licenciement. Et ceux qui sont en setting à la Bourse du travail varient entre 300 à 400 personnes”.



Autres titres
Sénégal Mouvement de débrayage à l'aéroport international Blaise Diagne 
Côte D'Ivoire 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats 
Côte D'Ivoire Violences basées sur le genre: plus de 300 cas de violences conjugales à Abobo (WANEP-CI) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Sécurité et la justice au menu des journaux 
Mali Incendie du marché rose: le cœur de Bamako en cendres 
Mali Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 13 décembre 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires