Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Les syndicats du primaire décident de boycotter le test d’évaluation


Education

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-syndicats-du-primaire-decident-de-boycotter-le-test-d-evaluation

DÉCLARATION CAUSE-SYNACEB DU JEUDI 16 FEVRIER 2016

Réuni ce jeudi 16 février2017 dans l’enceinte de la CNT, à l’effet d’examiner la situation née de la volonté du Ministre de l’enseignement Primaire d’organiser une évaluation de tous les enseignants craie en main, la Synergie d’action CAUSE Niger SYNACEB rend publique la déclaration qui suit :

Après l’arrêté portant transfert de la gestion des enseignants contractuels aux communes que M. Marthé Ministre de l’enseignement Primaire, a pris de manière unilatérale et dans une précipitation pleine d’amateurisme, arrêté qu’il considère désormais lui-même comme étant caduque au vue des irrégularités administratives et législatives qui le caractérisent. Le Ministre de l’enseignement Primaire continue dans sa turpitude. En effet, nous avions assisté ces derniers jours à un show médiatique visant à discréditer sans discernement le corps enseignant. Un concert de populisme, d’arrogance et de chimères visant à saper tous les efforts fournis dans ce secteur par les différents gouvernements qui se sont succédé.

Pire, le ministre de l’enseignement primaire, récidive en signant la circulaire n° 00281 du 8 février portant évaluation obligatoire des enseignants craie en main, ce qui est contraire aux dispositions du statut général de la fonction Publique et de son décret d’application. A cet effet, la cause Niger et SYNACEB rappellent que l’évaluation des agents fonctionnaires et contractuels de l’Etat est réglementée par les articles 94, 95 et 158 du statut général de la Fonction publique et l’article 141 du décret 2016 -309 portant statut particulier du personnel du cadre de l’Education.

Rappelons que le test obligatoire, du sieur Marthé Ministre de l’enseignement Primaire, sur les mathématiques et le Français des agents déjà en exercice, ne repose sur aucune base légale. Mieux, ce test exige des agents déjà en exercice de fournir des pièces comme certificat de nationalité et la copie du diplôme comme s’il s’agit d’un nouveau recrutement.

Tout laisse croire que, le gouvernement de la 7ème République s’engage dans un jeu machiavélique afin de se permettre en un temps deux mouvements, de procéder à la diminution de l’effectif des enseignants pour satisfaire certaines exigences du moment et distraire les syndicats du secteur pour les amener à oublier leurs légitimes revendications, qui ont d’ailleurs fait l’objet d’accord le 13 Décembre 2016.

Au vue de tout ce qui précède, la cause Niger SYNACEB condamne avec la dernière énergie :
- L’évaluation dans sa forme actuelle car contraire à la législation en vigueur ;
- Le populisme et l’excès du zèle avec lequel M Daouda Marthé Ministre de l’enseignement Primaire, pense conduire à la destinée de l’Enseignement Primaire.
- Le mépris désormais affiché à l’endroit du personnel enseignant ;
- Le désintéressement inavoué, des autorités de la 7ème République sur la question de l’école publique nigérienne ;
- Le silence complice des parents d’élèves et des partenaires de l’école à tous les niveaux face à la situation que vit l’école nigérienne ;
Camarades, soyez rassurés que la CAUSE Niger - SYNACEB restent imperturbables dans la défense des intérêts matériels et moraux de ses militants.

La cause Niger SYNACEB en synergie d’action, se battront sans réserve pour le respect du contenu du communiqué conjoint.
La Cause Niger et le SYNACEB, appellent l’ensemble de ses militants et militantes à boycotter purement et simplement cette évaluation et toute activité liée à celle-ci.

Enfin, Cause Niger et le SYNACEB demandent à toutes les enseignantes et enseignants de rester mobilisés, sereins et vigilants pour le suivi d’un éventuel mot d’ordre.

La Cause Niger et le SYNACEB, rendent le gouvernement de la 7ème République seul responsable de la situation ainsi créée.
Vive la coalition Cause Niger et SYNACEB uni et Puissant ;
Vive l’unité Syndicale ;
Vive L’Ecole Publique Nigérienne;
En avant pour une Education de qualité ;
La lutte est permanente !



Autres titres
Niger Retard dans le payement des bourses: les étudiants étaient dans les rues 
Côte D'Ivoire Perturbation des cours dans certains établissements à la veille des congés: la ministre de l’éducation met en garde les auteurs (déclaration) 
Inter La Conférence mondiale pour l’Éducation (GE7) a été lancée à Paris 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Cyclisme: plus de 50 coureurs parcourront sur 640 km 
Niger Le PAM fournit une assistance alimentaire à plus de 750.000 personnes grâce à un soutien européen 
Niger Le Président Issoufou Mahamadou présidera mercredi à Paris la Table Ronde du Niger sur le PDES 2017-2021 et prendra part à la réunion du G5 Sahel 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires