Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon Supposée diminution de salaire: Jean-Marie Ogandaga clarifie les choses


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Supposee-diminution-de-salaire:-Jean-Marie-Ogandaga-clarifie-les-choses

Une rumeur évoquant une probable baisse de salaire a été démenti par le ministre de la Fonction publique. Jean-Marie Ogandaga indiquait plutôt une baisse de la masse salariale.

Le ministre de la Fonction publique a vite fait de mettre la pendule à l’heure face à l’insistante rumeur indiquant une diminution de salaire des fonctionnaires gabonais. Il n’est est rien, rassure le ministre.

Dans un démenti, le ministre Jean-Marie Ogandaga a clarifié qu’il s’agit d’une baisse de masse salariale et non de baisse de salaire. "A aucun moment, je n’ai eu d’informations du chef du gouvernement qu’il faut réduire les salaires des agents. Nous ne sommes pas là pour réduire les salaires, ce n’est pas à l’ordre du jour, nous sommes là pour réduire la masse salariale", a-t-il expliqué.

"Et si on doit maitriser la masse salariale, permettez que les personnes qui n’ont plus droit d’avoir un salaire à la Fonction publique ne l’aient plus. C’est pour cette raison que vous avez entendu, depuis un bon bout de temps, que nous nous sommes mis en guerre contre des personnes qui perçoivent des rémunérations indues de l’Etat gabonais, dans le public comme dans le parapublic", a-t-il poursuivi.

Ainsi, la perspective d’ajustement conjoncturel vise plutôt à la baisse des salaires des fonctionnaires, à travers la suppression de rémunérations indûment versées aux agents publics en situation irrégulière. " En 2010, les résultats de l’opération de recensement des agents de l’Etat avaient permis d’identifier 5683 fonctionnaires en situation irrégulière. L’économie de leurs salaires indûment perçus avait alors été estimée à plus de 25 milliards de francs CFA par an ", indique-t-on.

Cette sortie du ministre de la fonction publique devrait apaiser plus d’un fonctionnaire, en ce temps où le Gabon traverse une crise socioéconomique.

La baisse de la masse salariale avait été évoqué lors du 3e congrès de l’Union des syndicats de l’administration publique (Usap), les 11 et 12 février derniers à Libreville.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Maroc Six partis politiques composeront le nouveau gouvernement 
Cameroun Le premier parti d’opposition, le SDF favorable au fédéralisme 
Bénin Vers l’évaluation des dix années d’expérience en matière d’assistance électorale en Afrique de l’Ouest 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Gabon La présidente de la Cour constitutionnelle visée par une enquête en France 
Gabon Dialogue national: plus de 900 structures de la société civile annoncée 
Gabon Pour une solution à la crise éducative, l’UNESCO s’y mêle 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires