Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Algérie Les véhicules montés actuellement dans le pays coûteraient plus chers que ceux importés


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-vehicules-montes-actuellement-dans-le-pays-couteraient-plus-chers-que-ceux-importes

En Algérie, le président de l’entreprise spécialisée dans l'industrie automobile Cluster mécanique, Adel Bensaci a fait une déclaration importante. Selon ce patron, à l'effet de rentabiliser l'industrie mécanique en Algérie, il est nécessaire d'atteindre un taux minimal d’intégration de 40%.

Dans l’une de ses interventions au forum d'El Moudjahid consacré aux clusters, Adel Bensaci a laissé entendre que, "le montage automobile SKD n'est pas viable si l'on n'arrive pas progressivement à un taux d'intégration nationale de 40%, car au dessous de ce taux, il est plus rentable d'importer des véhicules que de les monter en Algérie".
« Un taux d'intégration de 40% représenterait le taux minimal pour rentabiliser l'industrie mécanique en Algérie, mais constitue un objectif plus ou moins réalisable dans les cinq prochaines années », dit-il

A en croire le chef d’entreprise M Bensaci, "les véhicules montés actuellement en Algérie coûtent plus chers que les mêmes produits importés". L’objectif visé par la création du cluster mécanique, c’est d’offrir une alternative locale aux 5 milliards de dollars de pièces de rechanges importées par l'Algérie annuellement.

Il a précisé que "nous importons 99% de nos besoins en la matière (pièces de rechange) et ce marché doit être récupéré par les sous-traitants nationaux."



Autres titres
Sénégal Parlement: ce que gagne un député sénégalais 
Cameroun La douane camerounaise révèle l’existence de plus de 6 000 importateurs dans son fichier, qui sont inconnus du fisc 
Algérie Le gouvernement va créer 50 nouvelles zones industrielles pour faciliter l’accès des investisseurs au foncier 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Algérie Le gouvernement va créer 50 nouvelles zones industrielles pour faciliter l’accès des investisseurs au foncier 
Algérie Des enjeux fonciers derrière les incendies à Béjaïa ? 
Algérie La diplomatie algérienne en flagrante dégénérescence 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires