Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon Appareil judiciaire: le Synamag reconduit sa grève faute d’accord


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Appareil-judiciaire:-le-Synamag-reconduit-sa-greve-faute-d-accord

L’échec des négociations entre le gouvernement gabonais et les hommes de droit est à l’origine de la poursuite de la grève du Synamag. Le bureau du Syndicat national des magistrats du Gabon (Synamag) reconduit le mouvement d’humeur dès ce 1er février.

Entamé depuis le 12 décembre dernier, la grève des magistrats du Gabon peine à trouver une solution en vue de sa cessation. Faute d’accords concrets sur les points de revendications, les magistrats poursuivent leur débrayage selon une décision unanime prise en Assemblée générale hier mardi.

"Le bureau a pris l’initiative de créer un stop à l’évolution de la grève, nous avons voulu faire une suspension, nous avons proposé et nous sommes allés voir le ministre pour trouver une suspension à la grève. Nous avons tout dit, nous avons tout fait, les collègues ont estimé que nous n’avons rien proposé de réel et de concret donc par conséquent cette proposition a été rejetée par l’assemblée générale qui est souveraine. Nous ne pouvons rien faire d’autre qui soit contraire aux attentes de la base", a indiqué le président du Synamag, Germain Nguema Ella.

"Lorsque vous parlez de démocratie, vous avez trois pouvoirs, le pouvoir exécutif, législatif et judicaire. Mais le pouvoir judiciaire a disparu il ne vaut plus rien du tout. On a besoin de nous que lorsqu’il y a quelque chose à faire et c’est fini", s’est-il indigné.

Depuis le mois de décembre dernier, les magistrats Gabonais exigent la satisfaction d’une plateforme à six points. Ce sont : la mise à disposition des bâtiments devant abriter les tribunaux administratifs de Port-Gentil et Franceville afin que ces juridictions soient fonctionnelles ; l’attribution d’un immeuble de Batterie IV qui abritait les juridictions dites spéciales à la Cour d’appel administrative et au tribunal administratif de Libreville; l’équité dans le règlement de la prime d’incitation à la performance ; l’application du décret n°404 du 20 août 2015 fixant le régime de rémunération des agents civils de l’Etat et portant reclassement ; le paiement des costumes d’audience et l’affectation des magistrats suivant le respect du principe de la spécialité de chaque de juridiction.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Sénégal L’actualité politique domine la Une des quotidiens sénégalais 
Côte D'Ivoire L’affaire Soul to Soul et les pluies diluviennes à la Une de la presse ivoirienne 
Cameroun Les journaux camerounais toujours à fond sur le rapport de la catastrophe ferroviaire d’Eséka 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Gabon Célébration anticipée de la fête des mères par le couple présidentiel au camp Aïssa 
Gabon Désengorgement carcéral: plus de 363 hectares de parcelles désormais disponibles 
Gabon Inauguration samedi de la cité écologique baptisée "Edock city" 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires