Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Des pôles judiciaires spécialisés pour réprimer des infractions de crimes économiques


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Des-poles-judiciaires-specialises-pour-reprimer-des-infractions-de-crimes-economiques

Le Burkina Faso n'attend pas baisser les bras dans la lutte contre les crimes économiques. La plénière des députés du 19 janvier dernier a adopté deux projets de loi portant création de pôles judiciaires spécialisés pour lutter contre le crime organisé.

Cette adoption se veut le moyen de réorganiser le travail au sein des juridictions et accélérer la procédure judiciaire en matière de crimes économiques et financières et de la criminalité organisée, centraliser et coordonner la répression des actes de terrorisme les plus graves et le financement du terrorisme au Burkina.

Le premier projet de loi adopté par la représentation nationale porte " création, organisation et fonctionnement des pôles judiciaires spécialisés dans la répression des infractions économiques et financières et de la criminalité organisée ". Il compte 24 articles et va permettra de renforcer les capacités globales de la justice, le professionnalisme des personnels judiciaires et accroître la célérité dans le traitement des dossiers économiques et financiers pour plus d’efficacité.

"Concrètement, il s’agira de créer au sein des tribunaux de grande instance Ouaga I et de Bobo-Dioulasso, deux pôles judiciaires spécialisés dans la répression des infractions économiques et financières et de la criminalité organisée afin de permettre un meilleur traitement de ce type d’affaires", confie un député.

Ce projet de loi introduit des innovations par rapport à la pratique judiciaire actuelle du Burkina. Ce caractère novateur tient d’une part à la réorganisation du travail au sein des juridictions, et d’autre part à un réaménagement des règles de compétence. Son adoption permettra juridictions d’accélérer la procédure judiciaire en matière de crimes économiques et financières et de la criminalité organisée.



Autres titres
Côte D'Ivoire Activités du président Bédié: le Pdci procède à plusieurs décorations 
Côte D'Ivoire Pré-congrès éclatés du RDR : Touré Mamadou éteint le feu dans la case des républicains de Koumassi 
Ghana 212 agents de municipalités et chefs de districts nommés par Nana Akufo-Addo 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Mort massive de boeufs dans la commune de Bama : le ministre en charge des ressources animales sur les lieux 
Burkina-Faso 1er mai 2017/Fête du travail: Message du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale 
Burkina-Faso Ouagadougou abrite la semaine des énergies renouvelables d’Afrique du 2 au 7 mai 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires