Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mauritanie Interdiction des manifestations du mouvement IRA


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Interdiction-des-manifestations-du-mouvement-IRA

Le 12 janvier dernier, le gouvernement mauritanien a tenu son conseil des ministres. D'après nos confrères de Mauriwebinfo, le conseil des ministres a pris une décision individuelle. Il s'agit de l’interdiction de toutes manifestations et activités du mouvement IRA sur l’ensemble du territoire national.

Au moment où le gouvernement prenait cette décision, le président du mouvement, Birame Dah Abeid et sa vice-présidente, Mme Coumba Dado Kane s’apprêtent à rejoindre la Mauritanie le 15 janvier prochain après une absence de plusieurs mois.

En Mauritanie, les réseaux sociaux et les canaux habituels du mouvement sont mobilisés. Ils lancent des appels à la mobilisation générale afin d'accueillir en fanfare le leader des droits de l’homme.
Occasion certainement mise à profit, par l’ancien candidat à la présidentielle de 2014, pour appeler ses militants, à rester vigilants, à ne pas céder à la provocation.

Egalement, " à rester attachés à l’action pacifique, légale et reconnue par la Constitution mauritanienne. Je les adjoins d’être particulièrement attentifs à l’infiltration de personnes de mauvaise foi, visant à pousser des militants non avertis à la violence. N’acceptez pas les infiltrations et le détournement de notre action pacifique !", fait savoir Birame Dah Abeid.

Le risque de retour est grand. Mais, le leader abolitionniste le sait d'avance. "Cette rentrée est symbolique bien sûr, car il y a beaucoup de menaces qui fusent de la Mauritanie à mon égard, promesses en provenance, à défaut du pouvoir, de milieux qui lui sont très proches. Des menaces censées me faire peur, m’inciter à ne pas rentrer au pays.

Mais mon rôle et ma place sont en Mauritanie, que je sois libre ou en prison. Mon rôle, je le joue en Mauritanie, pas ailleurs, je l’ai toujours dit. J’ai terminé ma mission, j’ai clôturé ma tournée et rempli le mandat qui m’a été délégué par le Comité de crise d’IRA, au lendemain de l’emprisonnement de nos camarades. Maintenant, je rentre au pays ", dit-il



Autres titres
Gabon Plan de Relance de l’Economie: le rapport d’exécution 2017 présenté lundi 
Mali Déclaration de Politique Générale du Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maïga du 20 Avril 2018 
Niger MODEN FA Lumana Africa: Déclaration du Bureau Politique National face aux dérives dictatoriales de Issoufou Mahamadou 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mauritanie Le HCR se félicite de la délivrance de certificats de naissance aux réfugiés maliens au camp de Mbera 
Mauritanie Référendum constitutionnel: le "oui" l’emporte à 85 % 
Mauritanie L'ONU appelle les autorités à respecter le droit de réunion pacifique avant le référendum 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires