Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Investiture d’Adama Barrow: Patrice Talon insiste pour y être le 19 janvier


Diplomatie

AFRICAHOTNEWS.COM | | 1 Commentaires |Imprimer
Investiture-d-Adama-Barrow:-Patrice-Talon-insiste-pour-y-etre-le-19-janvier

Le président béninois, Patrice talon a bon espoir que d’ici le 19 janvier prochain la crise qui prévaut en Gambie du fait du refus de Yahya Jammeh de céder le pouvoir, aura trouvé une solution. Il se voit à cet effet, bien prendre part à l’investiture du président élu, Adama Barrow.

Lors d’une visite ce mercredi 11 janvier en Côte d’Ivoire, le n°1 béninois a laissé entendre que son homologue Alassane Ouattara et lui, feront le déplacement de la capitale gambienne le 19 janvier prochain pour assister à la cérémonie d’investiture d’Adam Barrow. Pour Patrice Talon, les récentes déclarations de Yahya Jammeh sont des motifs de croire en une résolution de la crise.

Le président sortant Gambien a en effet annoncé la nomination d’un médiateur général et le vote d’une loi d’armistice, en vue de sortir de l’imbroglio dont il est l’acteur principal. "Nous nous sommes félicités des déclarations du président Yahya Jammeh, qui rassurent et qui montrent que nous sommes en train de sortir de la crise. Nous allons partir ensemble à Banjul le 19 et cette frayeur sera derrière nous", a déclaré le président béninois.

On imagine que cette sortie de Patrice Talon vise à mettre un peu plus la pression sur Yahya Jammeh en poste depuis 23 ans. Jusqu’ici les voies diplomatiques, que ce soient celles de la Cedeao, de l’UA ou de l’ONU ou encore une menace d’intervention, n’ont pas fait leur effet. De plus, la Cour suprême gambienne qui devait statuer le 10 janvier dernier sur un recours introduit par M. Jammeh a reporté sa décision au mois de mai.

Aussi, nombreux sont les observateurs qui sont sceptiques quant à la présence de Patrice Talon à Banjul le 19 janvier et encore que l’investiture d’Adama Barrow.

L'AUTEUR
Waliyullah T.


Autres titres
Sénégal Dakar accueillera Nana Akufo-Addo les 16 et 17 mai prochain 
Maroc Après 37 ans, le Royaume chérifien et Cuba à nouveau "amis’’ 
Afrique de l'Ouest Burkina Faso - République de Guinée : grande commission mixte de coopération 
Plus de nouvelles




 1   Le Munichois Attristé | Jeudi, 12 Janvier 2017
  Voila une déclaration forte et nuancée d´un chef d´état qui sait parler et agir !

La manie de la carotte et du baton doit prévaloir dans la sous-région Ouest-Africaine !

Un signal lancé au dictateur d´á cóté qui la BRUTALITE, FOURBERIE, CORRUPTION,RUSE le tout courroné d´une

MEDIOCRITE INCOMPARABLE !

Vivement une autre Afrique avec l´Emergence de Dirigeants de la trempe de Talon pour que notre Continent

gagne RESPECT, CONSIDERATIO et HONNEUR !
RECHERCHE
Bénin Séance de questions-réponses: le gouvernement sera face aux députés jeudi 
Bénin Cotonou accueille le 9e Forum africain du carbone du 28-30 juin 
Bénin Déclaration ce mardi 11 avril 2017 à la tribune officielle de l’assemblée nationale des 60 députés ayant voté oui pour la prise en compte du projet de révision de la constitution 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires