Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Le Président du Faso dresse le bilan de sa première année de gouvernance à la tête de l’Etat


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-President-du-Faso-dresse-le-bilan-de-sa-premiere-annee-de-gouvernance-a-la-tete-de-l-Etat

29 décembre 2015-29 décembre 2016 : un an que le Président Roch Marc Christian KABORE est à la tête du Burkina Faso. A cette occasion, il s’est entretenu en direct avec une dizaine de journalistes de la presse nationale du Burkina Faso dans la soirée du jeudi 29 décembre 2016 pour faire le bilan détaillé de sa gestion des affaires au sommet de l’Etat.

L’entretien depuis le palais présidentiel à Ouaga 2000 a été retransmis en direct sur les différentes chaines de télévisions publiques et privées ainsi que sur les antennes des radiodiffusions nationales publiques et privées.

Face aux hommes de média, le Président Roch Marc Christian KABORE a dressé le bilan de sa première année de gouvernance à la tête de l’Etat burkinabè en trois chapitres: politique et sécurité ; les acquis socioéconomiques et enfin le volet diplomatique et la présence du Burkina sur la scène internationale.
Après les attaques terroristes intervenues dans notre pays au cours de l’année 2016, le chef de l’Etat a annoncé une réorganisation de l’Armée nationale avec comme premier signal fort, la nomination le 28 décembre 2016 d’un nouveau chef d’Etat-major général des Armées en la personne du Colonel-Major Oumarou SADOU. Il a aussi laissé entendre qu’il pourrait se décharger de son poste de ministre de la Défense. De même, le Président KABORE n’a pas éludé l’épineuse question d’équipements au profit des forces armées ainsi que du renseignement en vue de faire face efficacement aux menaces terroristes.

Sur le volet politique, le chef de l’Etat a abordé le passage à la Ve République qui a d’ailleurs été une promesse de campagne à laquelle il attache du prix. Du reste, une Commission constitutionnelle a été mise en place et est à pied d’œuvre pour présenter un avant-projet de Constitution consensuelle en vue de son adoption par référendum. Le Président KABORE préconise le consensus dans les discussions au sein des membres de la Commission constitutionnelle.
Abordant la question de l’indépendance de la justice, le chef de l’Etat dit y accorder une grande importance.
Pour ce qui est de la réconciliation nationale, le Président KABORE prône la justice avant toute réconciliation.

Sur le plan économique, tout en saluant les promesses de financements du PNDES à hauteur de 18 000 milliards F CFA, le Président KABORE appelle de ses vœux à une union sacrée du peuple burkinabè pour une mise en œuvre réussie de ce référentiel de développement.
Le volet social a occupé une large part dans l’entretien et le Président du Faso, tout en promettant le développement des infrastructures universitaires, a insisté pour la maîtrise de la fécondité en vue de juguler la croissance galopante de la population.
L’emploi pour les jeunes et les femmes a été aussi au cœur des échanges. Sur cette question, le chef de l’Etat a souhaité que l’accent soit mis sur la réorganisation des différents fonds existants en la matière pour plus d’efficacité.
Au plan diplomatique, dernier volet de l’entretien, le Président Roch Marc Christian KABORE, répondant à une question relative à ses voyages officiels à l’étranger, a expliqué que tous ces déplacements s’inscrivaient dans la logique des rencontres statutaires d’organisations internationales et interafricaines dont le Burkina Faso est membre.

Pour clore cet entretien, le Président du Faso a souhaité à tous les Burkinabè à l’orée de l’année 2017, la santé, la paix et la tolérance, socle d’un meilleur vivre-ensemble.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso



Autres titres
Côte D'Ivoire Elan de réconciliation: Guillaume Soro sur la route du pardon 
Burkina-Faso Avant-projet de Constitution de la Ve République: les amendements du Président du Faso attendus 
Côte D'Ivoire Remaniement ministériel: le portefeuille de la Défense attribué à Haed Bakayoko 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Jeux de la Francophonie, rencontre parlementaire et formation militaire au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du 21 juillet 2017 
Burkina-Faso Eaux de forage conditionnées: seulement 56 producteurs régulièrement contrôlés 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires