Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Les terrains illégalement acquis depuis 1995 seront retirés (gouvernement)


Société

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Les-terrains-illegalement-acquis-depuis-1995-seront-retires-(gouvernement)

Suite aux conclusions du rapport explosif de la Commission d’enquête parlementaire sur le foncier urbain, le gouvernement burkinabé a annoncé, à l’issue du conseil des ministres du mercredi 28 décembre 2016, le retrait de tous les terrains illégalement acquis ou occupés.

Publié le 13 octobre dernier, ledit rapport avait notamment révélé que plus de 105 000 parcelles avaient été frauduleusement attribuées en zone urbaine entre 1995 et 2015.

« Au regard des recommandations formulées par la commission d’enquête parlementaire sur le foncier urbain, le Conseil a décidé des dispositions suivantes : le retrait des terrains illégalement acquis, avec à la charge des sociétés de promotion immobilières concernées, l’obligation de rembourser intégralement les fonds irrégulièrement perçus ; la mise en place d’une commission interministérielle chargée de superviser les opérations d’apurement du passif du foncier urbain ; la mise en place de commissions ad’hoc au niveau régional qui seront chargées de superviser les travaux des commissions communales et d’arrondissements ; la mise en place des commissions au niveau communal et d’arrondissement qui seront chargées de l’apurement du passif dans le domaine du foncier urbain », précise le communiqué publié au terme du Conseil des ministres.

L’instance gouvernementale a également décidé de « l’ouverture immédiate de poursuites disciplinaires à l’encontre des agents incriminés dans le rapport d’enquête parlementaire ». A cette fin, le ministre de la Justice, René Bagoro, a transmis le rapport de la Commission d’enquête parlementaire aux procureurs généraux près les Cours d’appel de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso.

Souha Touré



Autres titres
Burkina-Faso Attaque du café d’Istanbul: l’inhumation des victimes autoritée 
Sierra Leone Inondation meurtrière à Freetown: plus de 300 morts et d'importantes pertes enregistrés 
Inter Le racisme, la xénophobie, l'antisémitisme et l'islamophobie sont des poisons pour nos sociétés, rappelle le chef de l'ONU 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Attaque du café d’Istanbul: l’inhumation des victimes autoritée 
Burkina-Faso L’attaque terroriste de Ouagadougou monopolise la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Attaque terroriste à Ouaga: la liste des personnes tuées 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires