Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Hommage aux soldats tués et justice en couverture des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè reçus à APA ce mercredi font un large écho de l’ouverture, la veille, du procès des présumés auteurs de la tentative d’évasion à la prison militaire ainsi que de l’inhumation des 12 soldats tués lors de l’attaque d’un camp militaire au Nord du Burkina Faso.


« Attaque terroriste de Nassoumbou: Les 12 soldats tués inhumés à Ouaga», arbore à sa Une le quotidien privé Aujourd’hui au Faso qui présente également les photos des 12 militaires concernés.

Selon ce journal, c’est au cimetière de Gounghin, à l’ouest de la capitale burkinabè, que reposent désormais les douze soldats burkinabè «tombés les armes à la main, face aux terroristes non encore identifiés».

«La levée des corps, suivie de leur inhumation, a eu lieu hier mardi 20 décembre 2016 après-midi», relate Aujourd’hui au Faso. Et d’ajouter qu’avant leur enterrement, les 12 militaires ont reçu, à titre posthume, la médaille militaire, au nom du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Pour sa part, le journal Le Quotidien affiche: «Inhumation des 12 soldats tombés à Nassoumbou: Le dernier hommage de la Nation», là où Notre Temps parlent des «honneurs de la Nations rendus aux soldats disparus».

Le quotidien Les Dernières nouvelles du Faso (DNF) abonde dans le même sens en titrant: «Les adieux de la Nation à ses fils tombés sur le champ d’honneur».

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, souligne que «les 12 médaillés militaires reposent à Gounghin»

Quant au quotidien national Sidwaya, il mentionne en Une: «Inhumation des soldats de l’attentat terroriste: La désolation d’un peuple, la détermination d’une armée».

Ce même journal évoque l’ouverture, hier mardi, du procès relatif à la tentative d’attaque de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA), à travers le titre: «Tribunal militaire de Ouagadougou: 27 militaires et 2 civils à la barre».

A ce sujet, Aujourd’hui au Faso laisse lire en première page: «Justice militaire: Début du procès du caporal +Madi Ouédraogo et compagnie+», avant de relever qu’à peine ouvert, le procès a été suspendu à la demande des avocats des accusés, pour reprendre ce mercredi 21 décembre à midi.

C’est à juste titre que L’Observateur Paalga, présente cette couverture: «Justice militaire: 24 heures de sursis pour 29 accusés».

De son côté, Le Quotidien estime que «les choses sérieuses commencent aujourd’hui», précisant que le procès du Caporal Madi Ouédraogo et de 28 autres, a ouvert «le bal des procès du tribunal militaire dans le cadre du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015».



Autres titres
Burkina-Faso Attaque du café d’Istanbul: l’inhumation des victimes autoritée 
Sierra Leone Inondation meurtrière à Freetown: plus de 300 morts et d'importantes pertes enregistrés 
Inter Le racisme, la xénophobie, l'antisémitisme et l'islamophobie sont des poisons pour nos sociétés, rappelle le chef de l'ONU 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Attaque du café d’Istanbul: l’inhumation des victimes autoritée 
Burkina-Faso L’attaque terroriste de Ouagadougou monopolise la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Attaque terroriste à Ouaga: la liste des personnes tuées 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires