Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Les suites de la visite d’Etat de Macky Sall en France toujours à la Une


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parus mercredi continuent de traiter en priorité de la visite d’Etat du président de la république, Macky Sall, en France.


«Visite d’Etat en France-Crise gambienne : Paris envoie Jammeh à l’hôtel des invalides», titre L’Observateur, informant que les présidents Sall et Hollande sont prêts à déloger Yahya Jammeh.

Les Echos mettent en exergue cette position de Macky et de Hollande qui estiment que «la transition doit se faire sans transaction» en Gambie.

De son côté, Libération se focalise sur la signature de sept accords à l’Elysée et indique : «Macky décroche 200 millions d’euros».

Selon nos confrères, Hollande est prêt à appuyer une opération militaire de la Cedeao en Gambie.

«Coopération France-Sénégal-7 accords stratégiques signés», titre Le Soleil.

Traitant de cette visite d’Etat, Sud Quotidien écrit que «Macky installe Total, Hollande naturalise les tirailleurs».

Cela fait dire au Quotidien que l’exploration de pétrole au Sénégal s’est invitée à la visite de Macky Sall, marquant ainsi le «retour Total de la France».

«Pétrole et gaz sénégalais-Total entre par la petite porte !», titre Le Témoin.

Pendant ce temps, Walfadjri parle de la grande manifestation de protestation et informe que «l’opposition (va) à l’assaut de Macky ce mercredi à Paris».

«Un grand rassemblement à la Place de la République à 14 heures», ajoute Walf.

Revenant sur le dialogue sur le processus électoral, EnQuête fait état d’une «impossible entente» et souligne que la rencontre hier entre le ministre de l’Intérieur et les acteurs politiques a tourné court.

«Rencontre avortée entre le ministre de l’Intérieur et la classe politique-L’incompréhension totale», titre La Tribune.

De son côté, L’As constate «une foire d’empoigne» entre le ministre de l’Intérieur et la classe politique.

Toutes choses qui font dire à Vox Populi que «Mankoo dicte sa loi, la majorité en colère».



Autres titres
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Sénégal Les émoluments du député Moustapha Guirassy sont pour Kédougou 
Burkina-Faso Hadj 2017: des décès enregistré au sein des pèlerins 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Les émoluments du député Moustapha Guirassy sont pour Kédougou 
Sénégal Les Tidianes orphelins de leur Khalife général 
Sénégal Khalifa et Aliou Sall relèguent en arrière plan la politique et les faits divers dans les quotidiens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires