Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Gestion des marchés: la mairie de Parakou suspend les activités de la SGMP


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Gestion-des-marches:-la-mairie-de-Parakou-suspend-les-activites-de-la-SGMP

Les autorités municipales de la ville de Parakou ont mis un terme et ce jusqu’à nouvel ordre, aux activités de la Société de gestion des marchés de Parakou (SGMP).

Dans la soirée du jeudi 15 décembre 2016, il a été procédé à la mise sous scellé des bureaux de la Société de gestion des marchés de Parakou (SGMP) par un huissier de justice commis par la municipalité de Parakou en présence du maire Charles Toko. La mise sous scellé fait suite à la lettre de suspension adressée au président du conseil d'administration de la SGMP en date du 15 décembre 2016. Pour expliquer les réelles motivations d'une telle décision, le directeur du cabinet du maire, Idrissou Boukari a rencontré la presse. Idrissou Boukari a laissé entendre qu'à situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle, pour justifier l'acte qui a été posé par la municipalité de Parakou.

La mairie de Parakou a décidé de reprendre en main la gestion des marchés de Parakou initialement confiée à la société de gestion des marchés de Parakou (SGMP). Si la mairie est arrivée à cette mesure, il y a bien des raisons. Il explique que la gestion qui est faite des six (06) grands marchés de Parakou est caractérisée par une opacité accrue depuis la mise en affermage desdits marchés avec en toile de fond, une violation flagrante des clauses du contrat d'affermage par la SGMP. A cela, il faut ajouter le fait que plusieurs scandales financiers ont émaillé la gestion des marchés par la SGMP. La mairie ne perçoit que 735.000 Fcfa par mois sur plus d'une centaine de millions de recette par mois.

Lesquels scandales ont amené, la SGMP à enclencher une procédure judiciaire qui a conduit à la mise aux arrêts du caissier de la structure pour un détournement de plus de 16 millions de francs Cfa. Face à ce tableau très peu reluisant et surtout dans le souci d'une révision des clauses du contrat, lequel est déjà arrivé à expiration depuis le 28 Février 2015, au terme de son article 3, la municipalité de Parakou a décidé de prendre ses responsabilités et c'est ce qui justifie la mise sous scellé des bureaux de la SGMP.



Autres titres
Afrique du Nord L’Egypte réduira ses délais d’octroi de licences industrielles de 600 jours à une semaine ! 
Togo L’agence de notation financière Fitch maintient la note 'AAA' de la Banque africaine de développement, avec perspective stable 
Burkina-Faso 3e appel à projets du FIE: 2 milliards de FCFA pour susciter et subventionner les initiatives dans le domaine de l’environnement 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin La "Nuit des Contes" : le passé se raconte au présent dès ce lundi 
Bénin Cérémonie de remise de prix aux meilleurs candidats du Baccalauréat session de juin 2017 
Bénin Gendarmerie nationale: le détournement de 18 millions par un sous-officier fait grand bruit 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires