Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Adoption du budget de l’Etat et justice en vedette dans les quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè reviennent, ce vendredi, sur des questions de justice sans oublier de commenter l’adoption, la veille, du budget de l’Etat, gestion 2017, par l’Assemblée nationale.


«Loi de finances 2017: les députés donnent leur quitus au gouvernement», titre le quotidien national Sidwaya qui informe que l’Assemblée nationale a adopté, hier jeudi, le budget de l’Etat pour l’année à venir.

De son côté, le journal privé Le Quotidien mentionne simplement à sa Une: «Assemblée nationale : Le budget de l’Etat gestion 2017 adopté», tandis que Le Pays renseigne que «le budget 2017 (a été) adopté à plus de 2 455 milliards de F CFA».

Pendant ce temps, le journal privé Aujourd’hui au Faso affiche: «loi de finances gestion 2017: Un déficit budgétaire de plus de 400 milliards».

Ce confrère relate que c’est durant deux jours que les députés ont procédé à l’examen du projet de loi portant loi de finances pour l’exécution de budget de l’Etat 2017.

«La commission des finances et des prévisions des recettes s’élève à 2 036 301 664 000 FCFA, avec des dépenses d’un montant de 2 445 193 114 000 FCFA», précise Aujourd’hui au Faso.

Le même quotidien évoque l’affaire judiciaire portant sur l’expertise des écoutes téléphoniques entre l’ancien ministre burkinabè des affaires étrangères, le général Djibrill Bassolé et le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

Le journal parle de «jeu de ping-pong entre avocats et parquet militaire», évoquant la réaction d’un des avocats de Djibrill Bassolé suivie de celle du commissaire du gouvernement près le tribunal militaire, Alioun Zanré.

Le journal rapporte que la polémique enfle au lendemain de la présentation du rapport d’expertise, commandité par la justice militaire en octobre dernier.

Aujourd’hui au Faso informe également que le député Salifou Sawadogo, accusé d’avoir commandité des incendies des domiciles de certains responsables politiques, a été auditionné (hier jeudi) et incarcéré à la MACA (Maison d’arrêt et de correction des armées).



Autres titres
Gabon Suspension de salaire pour près de 2000 fonctionnaires grévistes 
Cameroun Le Forum de la Diaspora s’ouvre le 28 juin à Yaoundé 
Burkina-Faso Recrutement de diplômés universitaires: les candidatures reçus dès juillet 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Recrutement de diplômés universitaires: les candidatures reçus dès juillet 
Burkina-Faso La presse en ligne burkinabè commente la célébration de la fête d’Aid el Fitr 
Burkina-Faso Thomas Sankara et actions sociales au menu de la presse burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires