Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Démenti: Non, la Gendarmerie sénégalaise n’assure pas la protection d’Adama Barrow


Diplomatie

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Dementi:-Non,-la-Gendarmerie-senegalaise-n-assure-pas-la-protection-d-Adama-Barrow

Les rumeurs indiquaient que la protection du président nouvellement élu en Gambie, Adama Barrow, était une affaire de la Gendarmerie sénégalaise. L’information a été démentie par le commandant supérieur à travers un communiqué.

Dans la situation actuelle qu’on connait à la Gambie après le revirement du président sortant Yaya Jammeh, la protection du président élu Adama Barrow avait été attribuée à la Gendarmerie du pays voisin, le Sénégal. Mais, non, le Sénégal juge cette information "fallacieuse et insidieuse".
Certains medias, informaient qu’"une dizaine de gardes du corps sénégalais, habituellement affectés à la sécurité des hautes personnalités de la République" étaient commis à "la protection rapprochée " d’Adama Barrow, vainqueur du président sortant, Yahya Jammeh, à l’issue de la présidentielle du 1er décembre en Gambie.

Dans un communiqué, le général de Division, Haut commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la justice militaire, Meïssa Niang, a indiqué clairement que: "contrairement aux informations fallacieuses savamment et insidieusement distillées dans l’opinion et la presse nationale et internationale, aucun élément du Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), en activité, n’est actuellement présent sur le territoire de la République Islamique de Gambie ".

"Aucun militaire retraité du GIGN, n’opère actuellement sur le territoire gambien pour une quelconque mission de protection rapprochée au profit d’une autorité politique", ajoute le communiqué.

Rappelons que les résultats du scrutin présidentiel du 1er décembre en Gambie, avaient données pour vainqueur, l’opposant Adama Barrow. Le sortant Yaya Jammeh, 22 ans de règne, avait pourtant reconnu sa défaite avant de faire volte-face. Les actions diplomatiques se multiplient en vue du retour à l’ordre constitutionnel pacifique.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Burkina-Faso Un ancien chef d’Etat-major nommé ambassadeur du Burkina au Ghana 
Bénin Don de dattes de l’Arabie Saoudite: les explications du ministre Aurélien Agbénonci 
Inter Pas de ola pour Leïla Aïchi à l'Assemblée Nationale française 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Pétrole, faits de société et politique se partagent la Une des quotidiens sénégalais 
Sénégal 28 mai, Journée du Dialogue national: la cérémonie officielle reportée (Officiel) 
Sénégal L’actualité politique domine la Une des quotidiens sénégalais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires