Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Les quotidiens sénégalais sur les rails du Train Express Régional


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Le lancement des travaux du Train Express Régional (TER), hier, par le président Macky Sall, fait les choux gras de la presse sénégalaise parue jeudi, et qui insiste sur le délai de 25 mois donné au constructeur et sur la tolérance zéro prônée par le Chef de l’Etat face à la recrudescence des accidents mortels.


«Lancement hier des travaux du Train Express Régional-Un train, «Ter» Minus» 2019 !», s’exclame Le Témoin qui trouve ainsi une manière d’insister sur le délai des travaux qui doivent s’achever le 14 janvier 2019.

Nos confrères indiquent que le TER qui entrera en gare en 2019 est le «plus grand projet du Sénégal indépendant».

«La première phase du projet, longue de 36 km, coûtera 568 milliards», informe Le Témoin.

Pour Sud Quotidien, «Macky prend date» et veut réceptionner le TER le 14 janvier 2019.

«Lancement des travaux du TER-Macky sur le rails de l’émergence», constate Libération, faisant dire au Quotidien que «Macky en TER le 14 janvier 2019».

«Macky veut inaugurer son TER à la veille de la présidentielle», estime La Tribune.

Quoi qu’il en soit, L’Observateur écrit que «Macky Sall lance le plus grand projet du Sénégal indépendant».

Vox Populi note qu’au cours du lancement du TER, «Macky décrète la tolérance zéro» face à la recrudescence des accidents mortels et met la pression sur la Direction des transports terrestres, la police et la gendarmerie.

«Revoilà Monsieur tolérance zéro», titre EnQuête, rappelant que chaque année, ce sont plus de 500 Sénégalais qui perdent la vie dans des accidents de la circulation.

C’est pourquoi, ajoute le journal, le Chef de l’Etat invite la Direction des Transports, la police et la gendarmerie à plus de fermeté dans les contrôles routiers et techniques des véhicules.

Le Quotidien consacre sa Une à la diplomatie et note : «Elle décline le poste de numéro 2 de l’ONU-Mimi préfère Macky».

En politique, L’Observateur se focalise sur l’Assemblée générale du Front pou la Défense du Sénégal et informe que «Wattu vire au tassaro» car, le professeur Malick Ndiaye, Ousmane Faye et Abdoulaye Guissé sont exclus.

Selon le journal, les bannis créent le Collectif des leaders Garmi pour la défense de Mankoo. «Gakou passe la main à Mamadou Lamine Diallo», ajoute L’Obs.



Autres titres
Nigéria Le président nigérian Mohammadu Buhari en «vacances», M Osinbajo assure l'intérim 
Cameroun Violences: des leaders sécessionnistes aux arrêts 
Burkina-Faso Verdict procès tentative d’attaque de la MACA et CAN 2017, à la Une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Les quotidiens sénégalais dans les coulisses des dernières tractations pour le départ de Jammeh 
Sénégal Un jeune déféré au parquet pour escroquerie et usage de faux en écriture 
Sénégal Les quotidiens sénégalais alertent sur l’imminence d’une intervention militaire en Gambie 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires