Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Rentrée judiciaire à la cour d’appel de Parakou


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Rentree-judiciaire-a-la-cour-d-appel-de-Parakou

Le ministre de la Justice, Joseph Djogbenou, a procédé ce vendredi 09 décembre 2016 au lancement de rentrée judiciaire de la Cour d’appel de Parakou au titre de l’année 2016-2017, autour du thème «Quelle réforme pour quelle justice», en présence des autorités politico administratives et plusieurs acteurs du monde judiciaire.

Pour le procureur général près la Cour d’appel de Parakou, Emmanuel Opita, cette rentrée judiciaire qui est une exigence de la loi vise à faire le point des différentes activités menées, les décisions rendues et les difficultés rencontrées. Elle offre en outre l’occasion de jeter un regard critique sur les performances de l’année écoulée.

Après avoir rendu un hommage mérité aux différents acteurs de la chaîne de justice pour leur contribution de qualité à l’œuvre de la justice, M. Opita est revenu largement sur les problèmes qui minent les Cours d’appel au Bénin. Au nombre de ceux-ci, il a cité le manque de structures de formation adéquate des acteurs de la justice, l’insuffisance du personnel, le manque de moyens roulants, le défaut de formation continue, la lenteur de la justice dans le traitement de certains dossiers, le retard dans l’exécution de certaines décisions de justice, le manque de matériels et de moyens financiers, le surpeuplement dans les milieux carcéraux et autres.

Abondant dans le même sens que le procureur général, le président de la Cour d’appel de Parakou, Hubert Arsène Dadjo, a fait savoir que la rentrée judiciaire donne l’occasion aux acteurs de la justice de relancer les activités juridictionnelles au titre de l’année 2016-2017. Il a en outre attiré l’attention du garde des sceaux sur la léthargie dans laquelle végète depuis peu la Cour d’appel de Parakou avec au premier plan l’insuffisance du personnel.

Au pupitre, le garde des sceaux a exprimé toute sa gratitude et celle du gouvernement du président Patrice Talon aux acteurs de la justice pour le travail qu’ils ne cessent de consentir tous les jours pour rendre des décisions. Aussi a-t-il promis faire des efforts pour trouver des solutions aux différents problèmes évoqués.




Autres titres
Mali La CPI condamne le Malien Al-Mahdi à verser 2,7 millions d'euros à la ville de Tombouctou 
Sénégal Le Communiqué du gouvernement après les libertés provisoires en faveur de Oulèye Mané, Amy Collé Dieng et Penda Bâ 
Sénégal Affaire d’"offense au chef de l’État" : liberté provisoire pour Amy Collé Dieng et co-accusée 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Djougou-Copargo et Ouaké: démarrage de distribution de moustiquaires imprégnées aux ménages 
Bénin La "Nuit des Contes" : le passé se raconte au présent dès ce lundi 
Bénin Cérémonie de remise de prix aux meilleurs candidats du Baccalauréat session de juin 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires