Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique du Sud Les banques commerciales sud-africaines ferment le robinet du crédit aux ménages


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Les-banques-commerciales-sud-africaines-ferment-le-robinet-du-credit-aux-menages

Les banques commerciales sont de plus en plus réticentes à accorder des prêts de consolidation aux ménages en Afrique du sud. Ce mécanisme permet à un débiteur, de voir ses dettes remboursées par une banque, qui les consolide en une nouvelle, avec des taux d'intérêts plus faible et parfois des délais de remboursement plus longs.

La période du crédit facile semble désormais reculer au sein de l’économie la plus industrialisée et standardisée d’Afrique subsaharienne. Les banques souhaitent désormais minimiser le volume de leurs créances douteuses et limiter, voire réduire, leurs coûts du risque. A cet effet, elles ont durci leurs conditions d'octroi de crédit aux individus.

Selon le dernier rapport sur le marché du crédit en Afrique du sud publié par le régulateur du secteur, 54,45% des 9,5 millions de demandes de prêts effectuées entre juin et septembre 2016, ont été rejetées par les banques. Chez First National Bank (FNB), on explique que la consolidation de prêts est un produit financier, qui n’est disponible que pour des clients, offrant un profil de risque assez bas.

African Bank en avait fait son produit phare avant de connaître une situation financière désastreuse qui a conduit à sa restructuration.

L'environnement économique en Afrique du sud est devenu difficile pour les ménages aux revenus modestes et même pour la tranche basse de la classe moyenne. Beaucoup se sont endettés dans les périodes de boom de croissance. Ils sont aujourd'hui victimes des pertes d'emplois, du repli de leur pouvoir d'achat, en raison de la hausse de l'inflation et de la baisse de la valeur du rand. Ce qui leur laisse peu de ressources pour le remboursement de leurs dettes.



Autres titres
Côte D'Ivoire Trop perçus sur salaire/Les fonctionnaires et agents de l’Etat de Daloa sensibilisés 
Gabon Jean-Marie Ogandaga, ministre gabonais de la Fonction publique : « Nous n’avons pas le choix, il faut nettoyer ! » 
Niger La Cour des Comptes a remis vendredi le rapport Général pour l’année 2014 au Président de la République 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique du Sud Avec un débat sur le changement de nom du pays, une partie de l’ANC veut jouer la carte nationaliste noire 
Afrique du Sud Jacob Zuma veut « mettre les textes à niveau » pour traiter le problème foncier 
Afrique du Sud Vers la suppression du Visa pour les africains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires