Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Affaire d’abus sexuels des Casques bleus: le Gabon rassure des sanctions


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Affaire-d-abus-sexuels-des-Casques-bleus:-le-Gabon-rassure-des-sanctions

La présumée implication des Casques bleus Gabonais dans les soupçonnés d’abus en Centrafrique ne restera pas impuni. A en croire le ministère de la Défense, la lumière sera faite et les auteurs avérés, sanctionnés.

Une affaire de Casques bleus soupçonnés d'abus sexuels en Centrafrique, entache la réputation de plusieurs pays dont le Gabon. Pour lever toute équivoque, le Gabon rassure son voisin, la Centrafrique en indiquant des sanctions à l’égard des concernés.
" Selon le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric lundi, l'enquête, qui a duré quatre mois en coopération avec des enquêteurs burundais et gabonais, a recueilli des preuves contre 16 Gabonais et 25 Burundais servant dans la Minusca ", renseigne l’AFP.

Les assurances du Gabon ont été rendue publique à travers un communiqué du ministre de la Défense Etienne Massard Kabinda, également secrétaire général de la présidence. "Le ministère de la Défense nationale assure le peuple frère centrafricain et nos partenaires internationaux que des enquêtes adéquates sont menées pour faire la lumière sur cette affaire, et les personnes impliquées seront sanctionnées de façon appropriée", lit-on.

Egalement, "il appelle, par conséquent, au respect de la présomption d'innocence".

Rappelons que d’après l'ONU, entre 2014 et 2015, 41 Casques bleus gabonais ou burundais de la Mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) sont soupçonnés d'avoir commis des agressions sexuelles dans la préfecture de Kemo (centre).

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Burkina-Faso Attaque de sites web du domaine .bf : l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information rassure 
République Centrafricaine La situation reste très fragile et instable, selon la MINUSCA 
Burkina-Faso Le PARSIB offre quatre véhicules aux Brigades anti-banditisme et terroriste (ABT) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Le retour à la paix exigé par une marche dans les rues de Bangui 
République Centrafricaine Le Pape François a prié Dieu pour les Centrafricains 
République Centrafricaine La situation reste très fragile et instable, selon la MINUSCA 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires