Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest En faisant exporter son pétrole via des navires étrangers, le Nigéria a perdu 6 milliards $ en 2015


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
En-faisant-exporter-son-petrole-via-des-navires-etrangers,-le-Nigeria-a-perdu-6-milliards-$-en-2015

6 milliards de dollars. C’est ce que représente le manque à gagner annuel pour les armateurs locaux lorsque le brut extrait dans le pays est convoyé sur le marché international via des navires étrangers.

En se basant sur des statistiques datant de l’année dernière, M. Henry Obi, le représentant du directeur de la NNPC, lors d’une rencontre de la société d’Etat avec l’association des armateurs nigérians (SOAN), a indiqué que le pays a exporté, en moyenne, chaque jour, 771 689 625 barils de brut. Cela constitue un total de 6,16 milliards de dollars versés aux armateurs étrangers, en 2015.

"Une grosse partie de ce montant aurait pu être économisée si le Nigéria détenait une flotte locale pour l’affrètement du pétrole ", a déploré le responsable.

M. Obi a expliqué aux armateurs qu’il est devenu indispensable pour le Nigéria de posséder sa propre flotte. Le gouvernement et les investisseurs locaux ont décidé de mieux se pencher sur la question en multipliant les rencontres, prochainement.

Olivier de Souza



Autres titres
Afrique de l'Ouest Au Nigéria, l’exécutif mise sur le réseau ferroviaire pour assurer la diversification effective de l’économie 
Afrique du Nord L’Egypte réduira ses délais d’octroi de licences industrielles de 600 jours à une semaine ! 
Togo L’agence de notation financière Fitch maintient la note 'AAA' de la Banque africaine de développement, avec perspective stable 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique de l'Ouest Au Nigéria, l’exécutif mise sur le réseau ferroviaire pour assurer la diversification effective de l’économie 
Afrique de l'Ouest La force conjointe des cinq pays du Sahel peut contribuer à la stabilisation de la région, selon l'ONU 
Afrique de l'Ouest Bientôt un Réseau régional des acteurs de la transformation des produits agricoles, halieutiques et artisanaux 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires