Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Aplahoué: renforcement de capacités des acteurs extrajudiciaires sur les mariages forcées


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Aplahoue:-renforcement-de-capacites-des-acteurs-extrajudiciaires-sur-les-mariages-forcees

WILDAF Bénin, une organisation non gouvernementale, a organisé lundi 05 décembre 2016 à la mairie d’Aplahoué, une séance de briefing au profit des leaders des groupes constitués sur les dispositions pertinentes de textes de lois en vigueur qui répriment le mariage forcé au Bénin.

Aplahoué est, selon les dernières statistiques évoquées par la représentante de WILDAF Bénin, Marie Claire Dégnon, l’une des communes du département du Couffo où le taux de mariage précoce forcé est encore élevé. Raison pour laquelle le maire Casimir Sossou a, à l’entame de son mot de bienvenue, encouragé les organisateurs pour cette initiative de briefing des acteurs extrajudiciaires notamment les forces de l’ordre, les magistrats, les organisations de la société civile sur la thématique.

Pour lui, nul n’ignore l’importance de la femme et tout peuple qui aspire au développement doit nécessairement focaliser son attention sur le développement primordial de la femme car, dit-t-il, " quand la femme sera développée c’est toute la société qui est développée ". Aussi, ajoute-il, " un mariage doit, non seulement être consensuel mais également être un acte de plaisir et non un acte violent ou un acte forcé ". Il a donc, à l’occasion souhaité que les enfants finissent leur cursus scolaire, atteignent la maturité, clairvoyance nécessaire avant d’opérer leur choix.

Selon la représentante de WILDAF Bénin, Marie-Claire Dégnon, une partie des nombreux conflits occasionnés par les violations des droits des femmes est réglée dans un cadre informel et fait intervenir des acteurs extrajudiciaires. Consciente du rôle important que peut jouer la mairie dans les actions de lutte contre le mariage forcé dans la commune d’Aplahoué, madame Dégnon a invité le maire à aider les forces de sécurité et de l’ordre de sa commune à appliquer la loi dans toute sa vigueur car, souligne-telle, " quand on viole une loi, on ne devrait pas s’attendre à un règlement à l’amiable ".



Autres titres
Niger Le Président de la République a convié mardi à l’Iftar les artistes nigériens 
Sénégal Le nouveau Code de la presse adopté mardi par les députés 
Congo, République du La presse congolaise présente un menu divers 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Patrice Talon a subi deux opérations chirurgicales à Paris, mais va bien 
Bénin Compte rendu du Conseil Extraordinaire des Ministres de ce lundi 19 juin 2017 
Bénin Baccalauréat 2017: 115 255 candidats à l’assaut du précieux sésame 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires