Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Le Programme d’insertion socio-professionnelle des jeunes (PISJ) promet 13.500 emplois directs


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-Programme-d-insertion-socio-professionnelle-des-jeunes-(PISJ)-promet--13.500-emplois-directs

Face au chômage et le sous-emploi des jeunes, et répondre au défi de l’employabilité des Burkinabè, un programme d’insertion socio-professionnelle des jeunes (PISJ) a été lancé par le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba. Au total, 13.500 emplois directs sont à pourvoir.

A la faveur d'un Programme d’insertion socio-professionnelle des jeunes (PISJ), 13.500 jeunes pourront être recruté pour des emplois directs dont 11.000 temporaires et 2.500 permanents. Ces embauches seront essentiellement faites de travaux à Haute intensité de main d’œuvre(HIMO), pour lesquels le recrutement de 10.950 jeunes au profit des villes et chefs-lieux de provinces est annoncé.

Notons que le PISJ prendra en compte également, l’employabilité de 500 jeunes diplômés à travers un stage de pré-emploi pour un renforcer d’expérience professionnelle, du financement des projets ou 500 jeunes diplômés du supérieur renforceront leur capacité en entrepreneuriat. Dans cette même composante, 1000 jeunes seront formés aux métiers agricoles et installés avec des kits, a précisé le Premier ministre. Enfin, le programme s’accentuera sur la mise en place d’un mécanise de pilotage et de suivi-évaluation aux niveaux central et déconcentré pour l’atteinte des résultats escomptés.

Selon les résultats de l’enquête intégrale sur les conditions de vie des ménages (EICVM2009/2010), le chômage touche 1,5% des jeunes vivants en milieu urbain, alors que 82% de ces chômeurs sont des jeunes dont 43% ont moins de 25 ans. Pour y remédier, "Toutes ces actions sont des réponses d’urgences aux problèmes de sous d’emploi des jeunes ", a indiqué le Premier Ministre Thiéba Paul Kaba.

La question du chômage et le sous-emploi des jeunes se résoudra " de manière définitive" selon le gouvernement burkinabè, grâce au plan national de développement économique et social (PNDES).

Le Programme d’insertion socio-professionnelle des jeunes (PISJ), s’évalue à un cout global de près de cinq milliards de FCFA.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Maroc Education, économie, politique et sport au menu des quotidiens marocains 
Burkina-Faso Education primaire et secondaire: les enseignants annoncent une grève de 96h 
Afrique Des demandeurs d’asile subsahariens proches d’une réinsertion en France 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Education primaire et secondaire: les enseignants annoncent une grève de 96h 
Burkina-Faso Visite de Macron, partis politiques et culture au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Fichier des formations et partis: en somme, tous ne sont pas en règle 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires