Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Fermeture d’organes de presse: L’Upmb et le Cnpa menacent


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Fermeture-d-organes-de-presse:-L-Upmb-et-le-Cnpa-menacent

L’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) et le Conseil national du patronat de l’audiovisuel (Cnpa-Bénin) haussent le ton après la fermeture des organes de presse E-Télé, Eden Tv, Sikka Tv et Soleil Fm par le président de la Haac. Dans un communiqué conjoint, signé du président Franck Kpochémè et de Basile Tchibozo, ils conditionnent leur participation à la 8ème Conférence des instances de régulation de communication d’Afrique (Circaf) prévue pour se tenir les 6, 7 et 8 décembre à Cotonou, à la réouverture de ces organes.

L’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) et le Conseil national du patronat de la presse et de l’audiovisuel (Cnpa-Bénin) ont appris avec étonnement et désolation la fermeture sans une mesure préalable de « mise en demeure » comme le dispose pourtant l’article 46 de la loi organique sur la Haac, des chaînes des télévision E-Télé, Sikka Tv et Eden Tv et de la radio Soleil Fm les 28 et 29 novembre 2016 par la Haute autorité de l’Audiovisuel et de la Communication pour des raisons de « délocalisation ».

Les associations professionnelles des médias conscientes que force doit rester à la loi, condamnent avec vigueur cette mesure brutale, bancale et disproportionnelle digne des époques moyenâgeuses et qui n’est rien d’autre une volonté manifeste de nuire dangereusement à la liberté de presse pourtant garantie par la Constitution béninoise du 11 décembre 1990. L’Umpb et le Cnpa-Bénin invitent la Haac à revoir sa copie et à jouer le rôle de protecteur des organes de presse que lui confère la Constitution plutôt que de s’ériger en bourreau en prenant des décisions liberticides qui mettent au chômage des centaines de professionnels des médias.

Les associations des professionnels des médias invitent les acteurs de la presse à rester vigilants et mobilisés pour la sauvegarde de la liberté de presse chèrement acquise et à se tenir prêts pour des actions plus grandes devant décourager toutes velléités liberticides. En tout cas, les associations professionnelles des médias conditionnent leurs participations aux assises de la 8ème Conférence des Instances de régulation de communication d’Afrique (Circaf) prévue pour se tenir les 6, 7 et 8 décembre à Cotonou, à la réouverture de ces organes fermés en violation des textes de la République.



Autres titres
Sénégal Difficiles conditions dans les prisons: les chiffres sont alarmants 
Maroc Les chauffeurs de taxi menacent d' "une guérilla urbaine" 
Ghana Incendie d'un autobus avec une trentaine de passagers à bord 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Discours du Président de la République à la Nation 
Bénin Révision de la Constitution : le Parlement à pied d’œuvre dès ce vendredi 
Bénin Accident de circulation, deux morts et 3 blessés graves 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires