Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Une intense formation à l’endroit des forces de sécurité sur la liberté d’expression et la sécurité des journalistes


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Une-intense-formation-a-l-endroit-des--forces-de-securite-sur-la-liberte-d-expression-et-la-securite-des-journalistes

Avec le soutien de l’organisation internationale de la francophonie (Oif) qu’il a bénéficié, le Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure (MATDSI) entame une formation à l’endroit des forces de sécurité. La formation vise à sensibiliser et à former les participants sur la meilleure collaboration entre les agents de sécurité et les journalistes. Entamée le 28 novembre dernier, elle prendra fin le 03 décembre prochain.

La formation vise à renforcer et à améliorer les capacités des forces de sécurité. Ceci, afin de garantir la sécurité des journalistes, dans l’optique d’une meilleure diffusion de l’information au sein de la société. A travers cette formation, naitra la consolidation de la paix, la gouvernance démocratique, etc.

"(…). Les forces de sécurité doivent être plus conscientes du rôle des journalistes dans une démocratie et de leur propre fonction pour assurer un climat de sécurité nécessaire pour garantir la liberté d’expression, la liberté de la presse et les droits de l’homme en général", a déclaré Mme Patricia Zagré, représentante régionale de l’UNESCO à Dakar.

Dans le cadre de leur travail, les forces de sécurité, les journalistes doivent nécessairement une collaboration entre les hommes de la presse et les forces de sécurité intérieure, c’est-à-dire les journalistes, les policiers, les gendarmes, etc. pour la naissance d’une synergie d’action dans le cadre de leur travail.

Selon Bertrand Levant, Spécialiste de programme OIF, la liberté de la presse et la sécurité des journalistes sont deux notions qui doivent être conciliées. C’est pourquoi, il souligne que, les acteurs de ces deux métiers sont au service de la société et travaillent au jour le jour sur le terrain, par conséquent, ils doivent être conciliés pour asseoir une démocratie.

Notons que, c’est autour des thèmes liés aux standards internationaux et régionaux et au plan d’action des Nations Unies entre autres sur la liberté d’expression, la liberté de presse et la sécurité des journalistes.



Autres titres
Afrique de l'Ouest Migration irrégulière: 155 migrants bloqués en Libye regagnent la Côte d’Ivoire 
République Centrafricaine Le mandat de la MINUSCA renouvelé d'un an avec 900 militaires supplémentaires 
Mali Enlèvement du président du tribunal de Niono: les FAMa en mission de poursuite 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Education primaire et secondaire: les enseignants annoncent une grève de 96h 
Burkina-Faso Visite de Macron, partis politiques et culture au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Fichier des formations et partis: en somme, tous ne sont pas en règle 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires