Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Sécurité et défense : Séance de travail entre le chef de l’Etat est les forces de police et de gendarmerie


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Securite-et-defense-:-Seance-de-travail-entre-le-chef-de-l-Etat-est-les-forces-de-police-et-de-gendarmerie

C’est à une séance huis clos que le chef de l’Etat, Patrice Talon, a convié, jeudi 24 novembre 2016 au Palais de la présidence à Cotonou, les chefs d’unités opérationnelles de la police et de la gendarmerie en présence du haut commandement.

A l’approche des fêtes de fin d’année, réputée période de grande insécurité, Patrice Talon a estimé qu’il faut réarmer les forces de sécurité publique en réglant des problèmes cruciaux qui affectent leur moral et les démotivent. Les problèmes que connaissent la police et la gendarmerie ne sont plus à présenter, mais à cette occasion, ils ont été rappelés au chef de l’Etat.

Les fonds de patrouille et de renseignements qui ne vont pas effectivement aux ayants droit, le trafic d’influence, l’injustice, le manque de matériels, le sous-équipement, sont les vrais maux qui minent les forces de sécurité publique béninoises. Tout cela était déjà connu du chef de l’Etat, Patrice Talon, qui a pris d’importantes décisions pour permettre que les fonds destinés aux agents leur parviennent effectivement sans aucune soustraction.

En prenant ses responsabilités, le président de la République a annoncé qu’il sera mis en place un mécanisme pour que ces fonds arrivent directement à destination. Le mécanisme devra contourner les circuits mafieux par lesquels l’argent transitait sans tomber dans les poches des agents. Récemment, des investigations dont les résultats ont été publiés par le gouvernement du Nouveau départ ont clairement mis en cause des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique dans la gestion des fonds de sécurisation. Patrice Talon s’est dit soucieux de leurs conditions de vie et de travail en promettant que son gouvernement prendra le taureau par les cornes.

De la même manière, il attend beaucoup d’eux pour que la quiétude règne dans le pays. Le chef de l’Etat a surtout reconnu que les forces de sécurité ont besoin d’être réarmées moralement afin de faire face aux nombreux défis qui s’imposent à elles.



Autres titres
République Centrafricaine La situation reste très fragile et instable, selon la MINUSCA 
Burkina-Faso Le PARSIB offre quatre véhicules aux Brigades anti-banditisme et terroriste (ABT) 
Congo RDC Evasion à la prison de Makala: un chef rebelle parmi les fugitifs 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Baccalauréat 2017: 15 255 candidats composeront à l’unique session de juin 
Bénin Drame: un douanier électrocuté par son téléphone en charge 
Bénin Coopération: plus de visa entre Nairobi et Cotonou 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires