Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Libération du domaine public : Huit villes concernées par les opérations


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Liberation-du-domaine-public-:-Huit-villes-concernees-par-les-operations

Le ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato, assisté du préfet du Littoral, Modeste Toboula, a donné une conférence de presse, mercredi 23 novembre 2016 à Cotonou, pour expliquer le bien-fondé des opérations de libération du domaine public qui auront lieu dans huit villes du pays à partir du 02 janvier 2017.

« Les villes d’intervention de cette première phase sont : Cotonou, Parakou, Abomey-Calavi, Sèmè-Podji, Ouidah, Abomey et Bohicon. Nous travaillons sur la base d’une large concertation entre le ministère, les préfets, les maires et conseils communaux…. » a révélé le ministre du Cadre de vie et du développement durable, Josée-Didier Tonato.

Il a indiqué qu’au cours de cette phase préparatoire, il a été répertorié les domaines publics et espaces à libérer en priorité : berges, plages, zones inconstructibles, couloirs d’écoulement des eaux pluviales et itinéraires des ouvrages d’assainissement occupés, trottoirs et terre-plein centraux des voies primaires et secondaires aménagés et non aménagés (dans les trois villes à statut particulier), des trottoirs et terre-plein centraux des voies primaires et secondaires aménagées (cinq autres villes). Le ministre Tonato a indiqué que les occupants anarchiques ont jusqu’au 31 décembre 2016 pour libérer les espaces.

A cet effet, le conférencier a fait savoir que le Gouvernement, en toute responsabilité et à l’instar de plusieurs mesures courageuses allant dans le sens de l’assainissement des pratiques, a pris cette décision de libération du domaine public, pour favoriser l’émergence d’un cadre de vie digne de la ville durable dont les autorités rêvent pour le pays.

« Vous pouvez constater avec moi que notre cadre de vie est dégradé, que le niveau de services est inadapté aux besoins de bien-être des populations, avec comme conséquences : le manque d’attractivité, le défaut d’hygiène et le dysfonctionnement des principales agglomérations : comblement des plans d’eau, des belges et des trottoirs exutoires, pollution des eaux souterraines et de surface, non-respect des documents de planification existants et occupation anarchique des espaces publics et des zones réputés inconstructibles… », a-t-il clarifié.



Autres titres
Congo RDC L’UDPS souhaite inhumer Etienne Tshisekedi au siège du parti 
Maroc Sanction contre plus de 200 préposés religieux 
Mali Les droits de l’homme sur le continent en bonne place dans les journaux maliens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Journée internationale de la femme: l’heure ne sera plus à la fête pour les Béninoises 
Bénin Incendie à l’usine Sodeco: des tonnes de coton consumées 
Bénin Porto-Novo: des pasteurs de l’église de Jésus christ Mission aux arrêts 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires