Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Libération du domaine public : Huit villes concernées par les opérations


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Liberation-du-domaine-public-:-Huit-villes-concernees-par-les-operations

Le ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato, assisté du préfet du Littoral, Modeste Toboula, a donné une conférence de presse, mercredi 23 novembre 2016 à Cotonou, pour expliquer le bien-fondé des opérations de libération du domaine public qui auront lieu dans huit villes du pays à partir du 02 janvier 2017.

« Les villes d’intervention de cette première phase sont : Cotonou, Parakou, Abomey-Calavi, Sèmè-Podji, Ouidah, Abomey et Bohicon. Nous travaillons sur la base d’une large concertation entre le ministère, les préfets, les maires et conseils communaux…. » a révélé le ministre du Cadre de vie et du développement durable, Josée-Didier Tonato.

Il a indiqué qu’au cours de cette phase préparatoire, il a été répertorié les domaines publics et espaces à libérer en priorité : berges, plages, zones inconstructibles, couloirs d’écoulement des eaux pluviales et itinéraires des ouvrages d’assainissement occupés, trottoirs et terre-plein centraux des voies primaires et secondaires aménagés et non aménagés (dans les trois villes à statut particulier), des trottoirs et terre-plein centraux des voies primaires et secondaires aménagées (cinq autres villes). Le ministre Tonato a indiqué que les occupants anarchiques ont jusqu’au 31 décembre 2016 pour libérer les espaces.

A cet effet, le conférencier a fait savoir que le Gouvernement, en toute responsabilité et à l’instar de plusieurs mesures courageuses allant dans le sens de l’assainissement des pratiques, a pris cette décision de libération du domaine public, pour favoriser l’émergence d’un cadre de vie digne de la ville durable dont les autorités rêvent pour le pays.

« Vous pouvez constater avec moi que notre cadre de vie est dégradé, que le niveau de services est inadapté aux besoins de bien-être des populations, avec comme conséquences : le manque d’attractivité, le défaut d’hygiène et le dysfonctionnement des principales agglomérations : comblement des plans d’eau, des belges et des trottoirs exutoires, pollution des eaux souterraines et de surface, non-respect des documents de planification existants et occupation anarchique des espaces publics et des zones réputés inconstructibles… », a-t-il clarifié.



Autres titres
Maroc Le Crans Montana Forum de Dakhla conclut sa 28ème session en apothéose à Casablanca. 
Tunisie Limogeage d’un Conseiller au ministère des Domaines de l’Etat 
Burkina-Faso La grève des agents du trésor et la gestion de la mairie de Ouagadougou à la Une 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Révision de la Constitution : le Parlement à pied d’œuvre dès ce vendredi 
Bénin Accident de circulation, deux morts et 3 blessés graves 
Bénin Les quotidiens béninois à fond sur la révision de la Constitution 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires