Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso La grève du personnel de santé monopolise la Une des quotidiens burkinabé


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè ont largement commenté l’actualité nationale relative à la grève de trois jours lancée par le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA) et qui débute ce mardi.


«Santé: 72 heures de grève +totale+ du SYNTSHA», arbore à sa Une le quotidien privé Aujourd’hui au Faso qui informe qu’après plusieurs sit-in observés à travers le pays pour exiger la satisfaction de sa plate-forme revendicative, le syndicat des agents de santé vient de durcir le ton.

Selon le journal, les détails de ce mouvement d’humeur ont été apportés, lors d’un point de presse animé par les responsables du syndicat, hier lundi à Ouagadougou.

A ce sujet, Le Quotidien, un autre organe privé, mentionne à sa Une ce titre exclamatif: «Grève de 72 heures du SYNTSHA: Pas de service minimum, cette fois-ci !».

Et le confrère de souligner qu’à en croire le secrétaire général du syndicat, Pissyamba Ouédraogo, «non seulement, il n’y aura aucun service minimum, mais aussi il (le syndicat, Ndlr) tiendra des marches de protestation pour montrer, une fois de plus, son mécontentement».

Le même journal privé consacre son éditorial du jour à la nouvelle grève du SYNTSHA avec ce titre : «3 jours de coma pour le secteur de la santé».

En conclusion, Le Quotidien souhaite «vivement que le SYNTSHA et le gouvernement se retrouvent autour de la table de dialogue, au nom de l’intérêt général».

Pendant ce temps, le quotidien Les Dernière nouvelles du Faso (DNF) fait savoir que «le ministre de la Santé déplore cette grève totale, mais souligne que le dialogue n’est pas rompu».

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina, il évoque les revendications sociales en titrant: «D’une grève à l’autre».

Pour ce journal, après une accalmie, la saison des sit-in et des grèves a repris cette semaine.

«Premier à entrer dans la danse, les agents des impôts et des domaines qui observent une grève de 72 heures, depuis hier. Ils sont suivis ce matin par les travailleurs de la santé humaine et animale», relate L’Observateur Paalga.



Autres titres
Tchad Un appel d’urgence au secours des coton-culteurs 
Gabon Pluies torrentielles à Libreville: une centaine de familles à la rue 
Algérie Ouverture d’une enquête ce lundi sur les violences à l’Université Alger 3 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Des militants du parti au pouvoir sanctionnés pour indiscipline 
Burkina-Faso Politique et syndicalisme au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Postes de péages: les travailleurs en grève du 22 au 28 février prochain 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires