Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Tchad Motion de censure : le PM Pahimi Padacké sera face aux députés ce jeudi


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Motion-de-censure-:-le-PM-Pahimi-Padacke-sera-face-aux-deputes-ce-jeudi

Les députés de l’opposition ont finalement réussi à faire venir le Premier Ministre Pahimi Padacké Albert à l’Assemblée, pour répondre à une motion de censure qu’ils avaient introduit quelques semaines plus tôt.

Il aura fallu l’intervention du Conseil constitutionnel pour que le bureau de l’Assemblée nationale ne programme le passage du Chef du gouvernement tchadien à l’hémicycle. Le Président de l’institution a avait tout bonnement refusé de prendre la motion de censure introduite par une vingtaine de députés de l’opposition, inquiet de la crise économique et sociale qui prévaut dans le pays.

Lors de son passage à l’Assemblée nationale ce jeudi, Pahimi Padacké Albert devra répondre aux questionnements des députés sur le bilan financier des tous les grands chantiers engagés dans le pays, la gestion de l’argent du pétrole depuis 2003 et la présence de l’armée tchadienne dans des théâtres à l’extérieur.

Une crise économique sans précédent secoue le Tchad, obligeant le gouvernement à mettre en place 16 mesures visant à renflouer les caisses de l’Etat. A ce jeu, enseignants, étudiants, anciens premiers ministres, députés, ont vu leurs dotations, primes, bourses ou autres avantages substantiellement réduits ou supprimés pour certains. La grogne sociale est à son comble et même dans le camp présidentiel, on grince des dents.

Aussi le passage à l’Assemblée nationale est un exercice risqué auquel se livre le Premier Ministre Pahimi Padacké Albert. Le vote de la motion de censure, qui se fait à bulletin secret pourrait sonner le glas de son gouvernement. Les députés de la mouvance présidentielle, même s’ils sont majoritaires et devraient à priori, le sauver, pourront aussi faire balancer le vote en sa défaveur.

L'AUTEUR
Waliyullah T.


Autres titres
Côte D'Ivoire Elan de réconciliation: Guillaume Soro sur la route du pardon 
Burkina-Faso Avant-projet de Constitution de la Ve République: les amendements du Président du Faso attendus 
Côte D'Ivoire Remaniement ministériel: le portefeuille de la Défense attribué à Haed Bakayoko 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Tchad Contrôle des titres de séjour à N’Djamena: 262 étrangers interpellés 
Tchad Lutte Contre l'Extrémisme: les Femmes Parlementaires de l'Espace G5 SAHEL s’engagent 
Tchad Examens: le baccalauréat fixé du 10 au 18 juillet prochain 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires