Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Les quotidiens burkinabè rendent compte des échanges sur le financement du nouveau plan de développement


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè ont rendu compte, ce mardi, des échanges tous azimuts sur le financement du nouveau référentiel de développement du Burkina Faso, le Plan national de développement économique et social (PNDES).


Le journal privé Notre Temps affiche à ce propos : «Réussite du PNDES: Le gouvernement compte sur le secteur privé», évoquant la rencontre entre le Premier ministre (PM) Paul Kaba Thiéba et les opérateurs économiques, lundi à Ouagadougou.

Parlant de cette réunion, Le Pays met en exergue: «La contribution du secteur privé, fortement attendue».

Aujourd’hui au Faso, un autre quotidien privé, abonde dans la même logique en laissant lire en première page: «Financement du PNDES: La part du secteur privé attendue».

Selon ce confrère, l’objectif de la rencontre était d’échanger sur les projets structurants du PNDES, mais aussi, mobiliser le secteur privé à prendre massivement part à la table ronde sur le financement du Burkina Faso, qui se tiendra les 7 et 8 décembre 2016, à Paris.

A ce sujet, le quotidien national Sidwaya ne dit pas autre chose lorsqu’il titre: «Conférence de Paris sur le PNDES: Pour une participation active du secteur privé national».

A lire Sidwaya, le Premier ministre estime que les acteurs du secteur privé doivent être à Paris «pour, d’abord, apporter leur soutien à la politique du gouvernement et marquer leur adhésion à la mise en œuvre du PNDES, mais aussi pour nouer des partenariats avec des investisseurs étrangers».

Quant au journal privé Les Dernières nouvelles du Faso (DNF), il mentionne que «le secteur privé est courtisé par Paul Kaba Thiéba».

Ce même journal revient sur le coup d’Etat déjoué d’octobre dernier en arborant à sa Une: «L’adjudant Gaston Coulibaly (cerveau de la tentative) aurait distribué entre 200.000 et 300.000 FCFA à certains de ses complices».

Evoquant la question sécuritaire, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, présente cette Une: «Attaque à main armée dans le Soum : Deux morts, un blessé et un disparu».

Le journal rapporte que des hommes armés non encore identifiés ont attaqué, dans la nuit du samedi, les populations de la ville de Djibo et des localités de Pétèga et de Soboulé, dans la commune de Nassoumbou.

«Ces attaques ont occasionné la mort d’un iman prêcheur à Djibo au secteur 5, d’un conseiller du village de Pétèba et un autre conseiller a été blessé à Soboulé», écrit L’Observateur Paalga.



Autres titres
Cameroun Les autorités interdisent une conférence de presse d’Amnesty International 
Mali Un réseau de fraudes foncières découvert dans la commune IV de Bamako 
Éthiopie La déclaration de culpabilité d’un journaliste est un nouveau coup porté à la justice 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso 70e session de l’Assemblée mondiale de la santé: déclaration du ministre de la Santé du Burkina 
Burkina-Faso Faits de société et justice dominent la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Chronique du gouvernement/Première session du CONAP Genre : la prise en compte du genre dans la mise en œuvre du PNDES 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires