Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mauritanie La loi de finances initiale, budget de l’Etat 2017 approuvé


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
La-loi-de-finances-initiale,-budget-de-l-Etat-2017-approuve

En conseil des ministres jeudi dernier, conseil présidé par son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République, le conseil a examiné et approuvé le Projet de loi de finances initiale, budget de l'Etat pour l'année 2017.

Communiqué du conseil des ministres

Le conseil des ministres s'est réuni le jeudi 10 novembre 2016 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le conseil a examiné et approuvé le Projet de loi de finances initiale, budget de l'Etat pour l'année 2017.

Le Projet de budget de l'Etat pour l'année 2017 s'équilibre, en recettes et en dépenses, à la somme de 461,44 milliards d'UM contre 451,17 milliards d'UM pour la Loi de Finances 2016, soit une augmentation de 10,27 milliards d'UM en valeur absolue et 2,28% en valeur relative.

En intégrant les dépenses d'investissements financées par les apports extérieurs, le Projet de Loi de Finances 2017 s'établit, en ressources et en charges, à un montant de 603,44 milliards d'UM, en hausse de 15,27 milliards d'UM en valeur absolue et de 2,60% en valeur relative par rapport à la Loi de Finances Initiale 2016.

Correspondant à la première année de mise en oeuvre du premier plan d'actions prioritaires de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée, le Projet de budget de l'Etat pour l'année 2017 consacre aux dépenses d'investissements une enveloppe globale de 258,56 milliards d'UM destinés au financement de projets structurants dans les secteurs des infrastructures, de l'agriculture, de l'hydraulique, de l'énergie et du développement humain.

Le conseil a également examiné et adopté un projet de décret portant création et transformation de certains établissements d'enseignement secondaire.

Le présent projet de décret a pour objectif de répondre à la demande croissante de scolarisation au secondaire par la création de 22 collèges pour l'année scolaire 2016-2017, de transformer certains collèges en lycées et de régulariser la situation juridique de certains établissements, conformément à l'article 08 de la loi 69-269 du 1er août 1969 portant réorganisation de l'enseignement secondaire.

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le ministre de l'intérieur et de la décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.



Autres titres
Burkina-Faso Fichier des formations et partis: en somme, tous ne sont pas en règle 
Sénégal Dialogue: les coalitions coalition Wattu et Manko Taxawu, les grandes absentes 
Zimbabwe Démission de Robert Gabriel Mugabe: Emmerson Mnangagwa attendu ce jour à Harare 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mauritanie Référendum constitutionnel: le "oui" l’emporte à 85 % 
Mauritanie L'ONU appelle les autorités à respecter le droit de réunion pacifique avant le référendum 
Mauritanie Décès du père de la démocratie mauritanienne, Ely Ould Mohamed Vall 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires