Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Affrontements entre agriculteurs et éleveurs: 18 morts et 43 blessés enregistrés


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Affrontements-entre-agriculteurs-et-eleveurs:-18-morts-et-43-blesses-enregistres

Selon un bilan officiel du Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières Bazoum Mohamed, on en sait un peu plus sur les victimes des derniers affrontements entre agriculteurs et éleveurs dans la localité de Bangui. On dénombre 18 morts, 43 autres blessées et des concessions incendiées.

Un drame survenu, mardi, entre agriculteurs et éleveurs dans la localité de Bangui, département de Madaoua (région de Tahoua), a fait plusieurs victimes. D’après un communiqué ministériel, 18 personnes y ont perdu la vie et 43 autres ont été blessées.
Une bagarre entre agriculteurs et éleveurs le 1er novembre 2016, «s’est soldée par un bilan tragique de 18 morts, 43 blessés et plusieurs maisons incendiées » indique le communiqué.

"Munis d’armes blanches, des jeunes (agriculteurs) surexcités ont fait une descente en ville (à Bangui) pour s’en prendre à des familles (d’éleveurs). Ils ont brûlé 22 habitations, tué 18 personnes pour la plupart des femmes, des enfants et des vieillards, dont 7 ont été brûlés vifs", a rapporté mercredi la radio publique nigérienne.
A l’origine, cette bagarre, certaines informations indiquent qu’un « troupeau de bovins appartenant à un éleveur a dévasté un champ de céréales". Des affrontements "à l’arme blanche ont éclaté ». Le propriétaire du champ en question aurait perdu la vie dans les affrontements.

Notons qu’au total trente-huit personnes ont été arrêtées par la police, pour les besoins d’une enquête ouverte. "38 personnes, essentiellement des agriculteurs, ont pour le moment été arrêtées et détenues à Madaoua", le chef-lieu de préfecture dont dépend Bangui, a affirmé à l’AFP un policier qui a requis l’anonymat.

En cette tragique circonstance, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières " présente au nom du Président de la République Chef de l’Etat et au nom du Gouvernement, ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et souhaite un prompte rétablissement aux blessés ".

Le Ministre saisit également cette occasion pour lancer un appel au "calme et à la sérénité " à l’endroit des populations.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
République Centrafricaine Le retour à la paix exigé par une marche dans les rues de Bangui 
Gabon Célébration anticipée de la fête des mères par le couple présidentiel au camp Aïssa 
Burkina-Faso Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée de l’Afrique, le 25 mai 2017 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Communiqué du conseil des ministres du mercredi 24 mai 2017 
Niger Les enseignants en grève de 6 jours, après l’échec des négociations avec le gouvernement 
Niger La société civile appelle à une marche ce samedi 20 mai contre la mauvaise gouvernance 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires