Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Ghana Présidentielle: polémique autour du dossier de candidature du candidat du PPP


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Presidentielle:-polemique-autour-du-dossier-de-candidature-du-candidat-du-PPP

Avant la tenue proprement dite de la présidentielle 2016, la commission électorale (CE) et la Cour Suprême sont à couteaux tirés. La seconde qui avait ordonnée à la première, la rectification du dossier de candidature qu’elle a disqualifié, dit "niet" aux injonctions de la Cour suprême.

Le jugement a été rendu par le juge Eric Kyei Baffour. Ce dernier a ordonné à la CE d'autoriser le candidat du PPP, Dr Papa Kwesi, à apporter les corrections nécessaires sur ses formulaires de candidature. Le juge Baffour a estimé que la CE a violé le règlement régissant les élections au Ghana (CI 94) en ne permettant pas au plaintif de corriger les erreurs sur les dossiers fournis.
La décision de la Haute Cour de justice (tribunal) avait été rendue le 28 octobre dernier, validant la candidature du Dr Papa Kwesi du parti d’opposition PPP à la présidentielle du 07 décembre 2016.
Mais, la CE du Ghana vient de dire qu’elle a saisi la Cour Suprême pour contester.

Selon nos confrères de Koaci, " une note signée par Eric Kofi Dzakpasu, le chargé des Communications à la CE et, l’instance indépendante en charge de l’organisation des élections au Ghana a déclaré être qu’ après avoir soigneusement étudié le contenu du jugement, nous sommes en désaccord avec la décision du juge … sur plusieurs motifs juridiques et d'ordre public ".

Après avoir rappelé les motifs et les insuffisances qui l’ont conduit à invalider la candidature du candidat du PPP à la présidentielle 2016, la CE a prié la Cour Suprême d’annuler la décision de la Cour de justice et à fournir des précisions sur les aspects pertinents de la loi sur les candidature sa, rapporte koaci qui dit avoir obtenu la note écrite.

La CE, se basant sur sa décision antérieure, a expliqué "qu'il est dans l'intérêt supérieur de la nation et pour des raisons d'ordre public que la Cour Suprême apporte des éclaircissements " sur sa requête afin d’élucider cette affaire une fois pour toute.

En attendant que la Cour Suprême statue sur le pourvoi en cassation introduite par la Commission Electorale, certains candidats dont les dossiers de candidatures ont été invalidés à l’instar d’Edward Mahama du PNC, Mme Nana Konadu Agyeman Rawlings du PDP et Hassan Ayariga de l’APC ont leurs cas en instance dans des tribunaux et espèrent que la justice les remette en course pour la présidentielle du 07 décembre 2016.



Autres titres
Gabon Violences post-électorales: tête à tête entre la mission de la CPI et des ministres 
Burkina-Faso Contre-expertise: les ADN du supposé corps ne sont pas ceux de Thomas Sankara 
Gabon Crise postélectorale: la mission de la CPI bientôt à Libreville 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Ghana Bisa Kdei, nommé Ambassadeur du tourisme en Côte d’Ivoire 
Ghana L’éducation secondaire bientôt gratuite dans le pays 
Ghana 212 agents de municipalités et chefs de districts nommés par Nana Akufo-Addo 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires