Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc La participation au gouvernement sème le trouble au Conseil national


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
La-participation-au-gouvernement-seme-le-trouble-au-Conseil-national

Le secrétaire général du Mouvement Populaire(MP) a reçu mandat en vue de mener les négociations sur sa participation au gouvernement. Cependant, la réunion du Conseil national du Mouvement populaire a pris fin, le samedi 29 octobre, sans que le parti n’ait pris de décision pour trancher quant à sa participation au gouvernement.

Selon le quotidien, Akhbar Al Yaoum, le Conseil national a en revanche mandaté le secrétaire général pour négocier la participation à la future majorité gouvernementale. Lors du conseil du MP, la réunion a été très agitée, et certains membres en sont même venus aux mains, tellement les divergences d’opinions sont fortes entre les deux clans. Le premier, conduit par Mohand Laenser, propose que le Conseil national mandate le secrétaire général et le Bureau politique pour mener les négociations avec Benkirane. Le second, mené par le ministre sortant de la Fonction publique, Mohamed Moubdi, soutient l’élection d’une Commission qui se chargerait de conduire les tractations avec le Chef du gouvernement désigné.

Autre divergence de taille entre ces deux clans, le premier est pour la participation au gouvernement dans le cadre d’une coordination avec le RNI et l’UC, alors que le second est plutôt pour une annonce de la participation au gouvernement, séance tenante, sans la lier à celle d’un autre parti. Cette vision est soutenue par Moubdi, lui-même, Mohammed Fadili, ainsi que d’autres parlementaires.

Trois courant s’affrontent: la première souhaite mandater le secrétaire général et le Bureau politique pour mener les négociations, l’autre préfère la nomination d’une Commission ad hoc pour cet effet. Et une troisième est pour l’annonce, par le Conseil national, séance tenante, de la participation au gouvernement, comme cela a été le cas pour l’Istiqlal.

Au final, c’est la première option qui a été choisie, après le vote du Conseil national.



Autres titres
Maroc Rendons hommage à ces poilus Marocains de la Première Guerre Mondiale 
Guinée Conakry: condamnation après la mort de trois individus dans des émeutes 
Maroc Discours du Roi du Maroc célébrant le 43eme anniversaire de la Marche Verte : une main tendue à l'Algérie. 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Diversité de sujets au menu des quotidiens marocains 
Maroc Rendons hommage à ces poilus Marocains de la Première Guerre Mondiale 
Maroc Le discours royal de la marche verte et les relations économiques Maroc-Afrique eu menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires