Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Pénurie: les ménages à la recherche du gaz butane


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Penurie:-les-menages-a-la-recherche-du-gaz-butane

Le gaz butane se fait assez rare depuis plusieurs jours déjà au Niger. Une pénurie qui s’explique par une cessation de travail des distributeurs de ce gaz commercial.

Une grève de distributeurs de gaz butane a entrainé une pénurie qui affecte les ménages. Plusieurs points de ventes n’arrivent plus à s’en approvisionner, et difficile aux clients de se ravitailler même à la source (dans les sociétés de distribution du gaz).
" Je suis venu à la source parce qu’en ville, on ne trouve pas de gaz ", a expliqué un consommateur à La Voix de l’Amérique. Pourtant, même à la source, toutes les activités sont aux arrêts suite à la grève. Il repartira « bredouille et déçu ".

A travers cette grève, les sociétés de distribution du gaz butane exigent de l’Etat nigérien, une subvention en vue d’éviter une hausse et maintenir les prix à leur stade actuel. " Si la subvention n’est pas reprise, c’est ce prix réel que les distributeurs menacent de pratiquer ", indique-t-on.

Depuis le début de l’exploitation pétrolière dans le pays en 2011, les populations se sont mis à l’utilisation de cette énergie pour les besoins quotidiennes. Contrairement au prix réel qui est de 6 000 FCFA, la bonbonne de 12Kg, est vendue actuellement à moins de 4 000.

Face à cette impossibilité de s'approvisionner en gaz domestique, les organisations des consommateurs dans un communiqué rendu public, demandent et proposent à l'Etat de revoir à la baisse le prix de session du gaz à la SORAZ et de le ramener de 1500F à 750F ; de permettre aux sociétés de gaz d'acheter directement à la SORAZ, sans passer par l'intermédiaire de la SONIDEP, ou de réduire de 50% les marges de la SONIDEP, soit 50F au lieu de 100F ; de revenir sur la répartition de moitié/moitié en ce qui concerne la vente des volumes du gaz entre la SONIDEP et la SORAZ ; de garantir l'approvisionnement du gaz sur la base d'un prix juste qui prend en compte le pouvoir d'achat des consommateurs nigériens, quel que soit leur lieu d'habitation ; et de subventionner les équipements de gaz à travers le Fonds de l'Energie pour permettre aux consommateurs les moins nantis d'avoir ces matériels précieux de lutte contre la désertification.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Algérie Insalubrité et insécurité dans les villes algériennes, notamment à Oran 
Niger Face aux menaces sécuritaires, le Niger en appelle à la mobilisation de la communauté internationale 
Côte D'Ivoire Intense émotion à la cérémonie de la BAD en hommage à feu Babacar Ndiaye, son ancien président 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Face aux menaces sécuritaires, le Niger en appelle à la mobilisation de la communauté internationale 
Niger Fleuve Niger /Naufrage à Gaya: plus d’une trentaine de disparus 
Niger Communiqué du conseil des ministres du vendredi 15 septembre 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires