Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Arriérés de salaires: un nouveau débrayage des enseignants dans les universités nigériennes


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Arrieres-de-salaires:-un-nouveau-debrayage-des-enseignants-dans-les-universites-nigeriennes
Image Archive

L’enseignement supérieur public nigérien comment de nouvelles perturbations. Depuis ce lundi, les enseignants à travers une grève, réclament des arriérés de salaires.

Une nouvelle grève des enseignants des universités publiques a débutée hier lundi. Reconduite pour une semaine, les grévistes à travers ce mouvement d’humeur, exigent le payement d’arriérés de plusieurs mois de salaires. Elle s’explique aussi par les infructueuses rencontres avec les autorités sur leurs revendications. "Nous avons reconduit notre grève pour une semaine, car nos revendications ne sont pas satisfaites", a indiqué Bakasso Sahabi, le secrétaire général du syndicat des enseignants et chercheurs du Niger (SNECS).
Le syndicat "exige l'apurement total" des "plusieurs mois" d'arriérés de salaires et de primes de recherches de ses étudiants et professeurs.

Cependant, au ministère nigérien de l'Enseignement supérieur, ces retards de salaires et de bourses d'études, se justifient "par les importantes dépenses militaires du pays". Et cette situation n’est pas la seule à laquelle est confronté se secteur d’enseignement. Les enseignants ne sont pas les seuls insatisfaits.

" Depuis plusieurs semaines, les étudiants boycottent régulièrement les cours pour réclamer le paiement "d'arriérés de bourses" et le recrutement d'enseignants en nombre "suffisant", renseigne l’AFP.

Il faut rappeler que pour les mêmes motifs dont les arriérés de salaires, les enseignants des universités publiques du Niger étaient déjà en grève sur tout le territoire national du 19 au 25 septembre dernier. Ces mouvements de grève rendent presque qu’impossible le rentrée académique prévue initialement pour ce mois de septembre.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Congo RDC Tristesse d'Antonio Guterres face à la mort de deux experts Onusiens 
Mali La Conférence d’entente nationale continue d’alimenté les débats dans la presse 
Burkina-Faso Le procès de l’attaque de la poudrière de Yimdi monopolise la Une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Communiqué du conseil des ministres du jeudi 23 mars 2017 
Niger Le parlement lance une enquête pour élucider l’affaire dite de l’ "Uraniumgate" 
Niger Déclaration du comité exécutif national du PNDS-TARAYYA du 22 mars 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires