Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Vague de démolition à grande échelle à Niamey


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Vague-de-demolition-a-grande-echelle-a-Niamey

Une vaste opération d’expulsion en vue de libérer les espaces publics dans la ville de Niamey est en cours. L’opération est effectué en prélude à l’organisation de la 33ème conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) à Niamey en 2019.

Dans cette optique, tous les kiosques sauvages sont systématiquement démolis sur les trottoirs des grandes voies, autour des établissements scolaires, des formations sanitaires ainsi que d’autres édifices publics

L’opération s’étend aussi selon les informations, aux alentours du marché principal de la capitale dont les occupants ont déjà été avisés par les autorités.

Si l’opération vise à donner un autre visage à la ville et de ses environs, il faut reconnaître tout de même que, cette opération a surtout suscité un mouvement de colère chez les commerçants qui voient ainsi la suppression de leur unique gagne-pain.

Sous une forte escorte, policière, les gros engins démolissent les kiosques que les propriétaires, déjà avertis, avaient vidés.



Il en sera également ainsi des parcs de vente de véhicules d’occasion qui encombrent les voies principales et les devantures de certaines écoles, les propriétaires ont été sommés de quitter ces lieux avant le 20 septembre prochain sur ordre des autorités régionales, ceci en attendant la création d’un marché unique d’automobiles à Niamey par le ministère des Transports et en collaboration avec la municipalité, selon le gouverneur de la région, M. Hamidou Garba.



Elle s’annonce d’ailleurs très difficile pour les kiosques construits aux alentours du grand marché et au niveau des parcs auto, où les propriétaires jurent de ne pas partir avant le 5 septembre prochain (dernier délai), prétextant qu’ils ont payé leurs espaces plusieurs millions de francs CFA auprès de cette même municipalité.



Autres titres
Congo RDC Tristesse d'Antonio Guterres face à la mort de deux experts Onusiens 
Mali La Conférence d’entente nationale continue d’alimenté les débats dans la presse 
Burkina-Faso Le procès de l’attaque de la poudrière de Yimdi monopolise la Une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Communiqué du conseil des ministres du jeudi 23 mars 2017 
Niger Le parlement lance une enquête pour élucider l’affaire dite de l’ "Uraniumgate" 
Niger Déclaration du comité exécutif national du PNDS-TARAYYA du 22 mars 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires