Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo RDC Sanctionné par le trésor américain, les avoirs du chef de la police de Kinshasa gelés


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Sanctionne-par-le-tresor-americain,-les-avoirs-du-chef-de-la-police-de-Kinshasa-geles

Le général Célestin Kanyama, Chef de la police en République démocratique du Congo (RDC), vient d’être sanctionné par l’administration américaine pour sa responsabilité dans des actes de violences et de disparitions dans la capitale congolaise, indique un communiqué du Trésor américain.

Selon un communiqué du bureau de contrôle des avoirs étrangers du département du Trésor américain, l'administration des Etats-Unis a annoncé le jeudi 23 juin, des sanctions financières contre le Commissaire général de la police congolaise, le général Célestin Kanyama.

L’officier congolais est accusé, " d'être responsable ou complice d'actes de violences et d'enlèvements, ciblant des civils, des femmes et des enfants ".

"Alors que la limite constitutionnelle du mandat du président Kabila touchera à sa fin en décembre, le régime s'est engagé dans une vague de répression, comprenant l'arrestation des membres de l'opposition et la suppression violente de manifestations politiques, afin d'éviter la tenue d'élections nationales programmées", a déclaré John Smith, le directeur du Bureau de contrôle des actifs étrangers (OFAC).

Selon lui, "l'initiative du Trésor envoie le message clair de la condamnation par les Etats-Unis des actions violentes et répressives du régime, en particulier celles de Célestin Kanyama, qui menacent l'avenir de la démocratie pour le peuple de la RDC », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis reprochent à la police congolaise, d’avoir tué une vingtaine de personnes sur plus de 40 lors des manifestations en janvier 2015.

Entre fin 2013 et début 2014, au cours d'une opération de police dite "Likofi" destinée à lutter contre le banditisme, au moins une cinquantaine de jeunes hommes et de garçons ont été tués et une trentaine ont disparu, a ajouté l'administration américaine.

Aux termes de cette condamnation, les avoirs de l’officier ont été gelés aux Etats-Unis et il a été interdit à toute entité américaine de faire des transactions avec le commis à la sécurité de l’Etat congolais.

L'AUTEUR
Komiga W.


Autres titres
Sénégal Dakar accueille le programme 'Women Entrepreneurs Business Education' de la Fondation BGFIBank 
Bénin Discours du Président Patrice Talon lors de conférence de presse conjointe entre le Président Patrice Talon et la directrice du FMI Chrsitine Lagarde 
Cameroun Les députés camerounais adoptent l’enveloppe budgétaire 2018 de 4513,5 milliards FCfa proposée par le gouvernement 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo RDC 400.000 enfants risquent de mourir de malnutrition au Kasaï ravagé par les violences (UNICEF) 
Congo RDC Vignette automobile: interdiction de circulation à tous engins non en règle dès mardi 
Congo RDC 15 Casques bleus tués dans une attaque en RDC: le chef de l'ONU condamne un « crime de guerre » 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires