Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Les députés en formation sur l’examen de la loi des finances remaniée


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-deputes-en-formation-sur-l-examen-de-la-loi-des-finances-remaniee

Les députés de la septième législature ont bénéficié, mercredi 22 juin 2016, d’un atelier de formation et d’information au sujet de la loi des finances rectificative exercice 2016 introduite au Parlement par décret n°2016-106 du 16 juin. Un atelier organisé par le Projet d’Appui au Renforcement des Capacités et à la Modernisation de l’Assemblée nationale (PARCMAN).

Cette retrouvaille des parlementaires précède le débat d’orientation budgétaire prévue pour ce jour et qui s’observe avant l’examen et l’adoption ou non de la loi des finances. Elle vise à entretenir les députés sur le contenu du budget remanié, lequel prend les marques du pouvoir du nouveau départ confortablement installé dès le 06 avril, date du serment du président Patrice Talon.

Ainsi, trois communications ont été présentées aux élus du peuple par des experts de renom et portent entre autres sur le contexte macroéconomique des prévisions du projet de loi des finances rectificative, les grandes masses du projet de loi en question et les mesures nouvelles insérées dans ledit projet pour rester en harmonie avec les réalités de l’heure. La première communication porte la touche de Gratien Ahouanmènou, conseiller technique à l’économie du président de l’institution parlementaire. La deuxième est signée Richard Sinsin, expert du PARCMAN et la troisième restitue le fruit des réflexions du consultant Benjamin Atindéhou.

Le projet de loi des finances rectificative qui sera soumis aux députés, est équilibré en ressource et en charge à la somme de 1423,487 milliards de francs CFA contre 1552,977 soit une baisse 129,490 milliards de francs CFA évaluée à 8,3%. Elle se justifie par la tendance baissière des recettes observée depuis le début de l’année au niveau des recettes douanières et les mauvaises perspectives en ce qui concerne les dons projets et les fonds de concours sans oublier la situation économique drastique du côté du Nigeria.



Autres titres
Burkina-Faso Politique générale: le nouveau Premier ministre devant les députés lundi 
Sénégal L’ONU appelle au calme après des violences mortelles survenues à Tambacounda 
Mali Lutte contre le chômage des jeunes et la pauvreté dans l’espace UEMOA: le Mali fait une progression de plus de 10 points sur l’ensemble des trois domaines de concentration 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Accident sur le fleuve Niger: décès de 45 Béninois et une quarantaine de portée disparue 
Bénin Assainissement du Grand Nokoué: vers la création de 3000 emplois 
Bénin Lancement des travaux du tronçon Lokossa-Dévé-Aplahoué-Frontière Togo 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires