Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Tunisie Droits de l'homme: vers une loi sur le racisme?


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Droits-de-l-homme:-vers-une-loi-sur-le-racisme?

En matière de discrimination, les organisations de la société civile ne lésinent pas sur les moyens. Et c’est le cas actuellement en Tunisie où des organisations de la société civile ont élaboré un projet de loi. Ce dernier a été présenté mardi aux parlementaires comme une proposition de loi criminalisant toute forme de discrimination.

En Tunisie, le racisme est un fait dominant et il faut en finir avec en mettant en place des mesures coercitives. C'est ce qu'ont compris, les organisations de la société civile.

Elles ont soumis une proposition aux élus, un ensemble de 36 articles. Son élaboration est le fruit de la synergie de plusieurs organisations: le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES), le réseau euro-méditerranéen des droits de l'Homme (REMDH) et le Comité pour le respect des libertés et des droits de l'Homme (CRDHT).

A en croire les auteurs, l’initiative vise à offrir un cadre juridique qui protège conformément aux conventions internationales, les personnes discriminées.

Il criminalisera toute pratique jugée discriminatoire se basant sur la religion, la nationalité et la couleur de la peau.
Ce projet de loi, a reçu de la part des élus de la coalition gouvernementale, leur soutien. Ils ont exprimé leur approbation et promis de porter le projet. Ce projet doit être soumis en commission avant son examen en plénière par le Parlement.

Ramy Salhi, reponsable du REMDH, a indiqué que ce projet
" provient d'un réel problème de discrimination et d'injustice dans la société tunisienne ". Pour sa part, Masoud Romdhani, du CRDHT, a expliqué qu’en Tunisie, " des personnes sont insultées en raison de leur couleur de peau ". Il y a donc, pour lui, une nécessité de "propager à travers cette proposition de loi, la culture du respect de l'autre quelle que soit sa couleur, sa religion et son appartenance ".



Autres titres
Congo RDC les instances de sécurité de l’ONU et de l’UA appellent au respect de l’Accord du 31 décembre 
Côte D'Ivoire Elections régionales et municipales: les électeurs aux urnes le 13 octobre 
Mali Présidentielle 2018: deux jours chômées et payées pour le retrait des cartes d’électeurs 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Tunisie La numérisation des procédures foncières sera effective dès cette année (officiel) 
Tunisie Plus de 40 millions de dollars pour l’exploitation des terres domaniales agricoles 
Tunisie La dette publique a atteint presque 70% du PIB en 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires